Articles avec #informatique tag

Publié le 25 Septembre 2016

belle dentelle ? non...

belle dentelle ? non...

Après presque 1 an d'utilisation sans problème particulier, l'impression s'est mis a faire n'importe quoi après avoir bien débuté (voir photo).

Le système d'extrusion (moteur avec roue crantée) semblait forcer.

J'ai suspecté un problème de sonde de température ou de résistance de chauffage de la buse.

Un contrôle de température (avec sonde K externe) m'a montrer que ce n'était pas çà : température correcte de 210°C.

C'est donc plutôt une "cochonnerie" dans la buse : un grain trop gros qui bouche partiellement la buse de 0.4mm.

Effectivement, après avoir changé la buse : tous fonctionne parfaitement...

Coup de bol, j'avais prévu le coup et commandé différentes pièces détachées dont des buses de rechange

Elles coûtent environ 1€ pièce : çà vaut le coup de prendre de l'avance et éviter d'être bloqué plusieurs semaines avant de recevoir cette petite pièce.

Pour infos les pièces de rechange que j'ai en avance sont celles en rapport avec la buse (plus c'est chaud et plus les risques de vieillissement sont grands :

- sonde de température

- résistance chauffante

- bloc de chauffe

- tige de raccordement entre bloc de chauffe et extrudeur (çà aussi je l'ai changé)

- buse

et j'ai aussi un plateau chauffant mais je ne pense pas que cela s'use beaucoup...

Pour finir : il est également possible d'acheter des aiguilles spéciales pour déboucher les buse (0.2, 0.3, ou 0.4mm) : vu que cela coûte plus cher qu'une buse neuve et que le problème n'arrive pas très souvent, je ne suis pas persuadé que ce soit une bonne idée : à vous de voir...

pièces de rechange

pièces de rechange

Voir les commentaires

Rédigé par cyril50

Publié dans #imprimante 3D, #bricolage, #réparation, #informatique

Publié le 27 Juillet 2016

Découpage d'un sticker au laser

Grace à votre machine à graver au laser (si le laser est assez puissant : 500mW mini), on peut aussi découper des stickers (sur du film adhésif genre Venilia ou sur film vinil genre ebay).

Comme vous devez l'avoir remarqué : avec une graveuse au laser, la couleur et la nature du support font varier le résultat : un support clair se découpe généralement plus difficilement qu'un support sombre par exemple.

Vous pourrez utiliser cet autre tuto (Kirigami) pour la partie vectorisation.

1 : trouver un modèle ou en dessiner un (choisir un objet qui ne contient pas de parties trop fines : c'est un autocollant).

2 : le vectoriser pour avoir un contour lisse et fin (mode contour ou logo)

3 : ouvrir BENBOX, importer votre image à la dimension souhaitée.

4 : placer votre film adhésif bien à plat sur votre machine

5 : regler la machine (focalisation et vitesse optimale de coupe) : avec un laser de 2500mW (445nm) : une vitesse de 1200 1000(speed 1000) fonctionne correctement chez moi.

6 : couper en mode contour avec Benbox.

7 et voila (un cutter peut aider à décoller le sticker).

Fichier d'exemple basse resolution

Fichier d'exemple basse resolution

Apres vectorisation

Apres vectorisation

Benbox

Benbox

Portez des lunettes de protections !!!

Voir les commentaires

Rédigé par cyril50

Publié dans #CNC, #découpe, #laser, #arduino, #bricolage, #Informatique

Publié le 26 Mai 2016

Pour continuer dans ma démarche de connaissance des machines à commandes numérique (ou CNC en anglais), j'ai acheté une petite fraiseuse 3 axes en kit sur Aliexpress.

Ce kit semblait bien sur l'annonce et il s'est avéré que c'était :

- une horreur à monter (pas de notice potable, un lien vers une vidéo en chinois qui parle beaucoup et qui montre peu (surtout lorsque l'on ne comprends rien au chinois)

- les système de fixation très médiocres : la structure est en réalité en plaques de PVC assemblées avec des minuscules vis et L métalliques : pas assez raides et risque de se dévisser avec les vibrations.

- la carte contrôleur est un modèle KK01 : piloté par port parallèle pour logiciel MACH3

Autant le dire tous de suite : c'est NUL

Le port parallèle (même si le PC en à un, ce qui n'est plus le cas dans les nouveaux PC) est absolument obsolète, il n'est pas géré sous Windows 64bits (7 ou 10).

- Le logiciel MACH3 est un très vieux programme qui devait être au top le siècle dernier, il fonctionne plutôt sur un vieux PC équipé de Windows XP et il est payant !!!

Voici le lien que le chinois m'a fourni ou on trouve la pseudo notice, la vidéo et les logiciels (en partie en chinois aussi), attention, c'est un lien vers un site chinois (compliqué):

you can make a download with this website:

link: http://pan.baidu.com/ secret: 8j2p

account:13923717662 secret:qwe123456

Le kit déballé (remarquer l'alimentation 24V 10A)

Le kit déballé (remarquer l'alimentation 24V 10A)

La machine montée
La machine montée
La machine montée

La machine montée

Une fois le montage problématique fini, les vrais ennuis commencent : le pilotage par logiciel

MACH3

- mon pc a bien un port parallèle mais il est maintenant sous Windows 10 64 bits : impossible d'utiliser le port parallèle en 64bits !.

- le logiciel MACH3 (V3.xx) fourni par le vendeur est une version en chinois !!!

- on trouve facilement la version EN ou FR de MACH3 sur internet (bien que du coup, c'est une version demo puisque c'est un logiciel payant et que c'est mal de pirater !)

Pas grave pour faire des essais, la version démo (limitée à 500 instructions) suffit.

J'utilise un vieux pc sous XP pour ne pas traumatiser ces logiciels et cartes d'un autre age (sisi 5 ans c'est vieux en informatique !!!!!)

Il faut renseigner les paramètres du port parallèle (on trouve l'adresse dans le panneau de config), il faut entrer les paramètres de connexion (pin2 = Xstep, pin3=Xdir, pin4=Ystep, ...pin14=enable, pin17=out1...)

En effet nous voila revenu à l'age de pierre puisque la carte contrôleur fournie ne contrôle en réalité presque rien : pas de microcontroleur, juste des 74HC245 (buffers) et une pognée d'optocoupleurs (pour pas mélanger les signaux de commande 5v et la puissance 24v).

Il faut renseigner les paramètres des moteurs (dans mon cas : pulse 1600, speed 150, acc 50, in turn 2 et 3).

Les cartes drivers de moteurs pas à pas sont bien branchées et paramétrés (off, off, on, off, off, off, on, off, on) : ce qui semble signifier run current 0.5A (et c'est une carte 3A), stop current 0A, exmod : 16, decay 50%, bon admettons ?

Mais impossible de faire fonctionner correctement ce foutu logiciel, les moteurs font des bruits mais ne bougent pas d'un pas.

Les instructions du fichier Gcode de démo (c:\mach3\GCode\parcours_demo.tap) s'enchainent à une cadence ultra lente (5min pour une instruction de 2 secondes !)

Et le chinois qui m'a vendu ce truc fait le mort lorsque je pose des questions, bien sur!

Bref, on laisse tomber ce logiciel.

Plan B :

LINUX CNC

Un collègue me confirme que MACH3 : c'est mal (pour être poli) ou du moins c'est un logiciel pro extrêmement complexe à faire fonctionner (il y a des paramètres de partout !!).

Il me conseille d'essayer un liveCD de linux CNC (qui est plutôt un DVD de 1.2 Go) : http://linuxcnc.org/

Le résultat n'est pas mieux : les leds d'état des pilotes de moteurs clignotent : elles reçoivent des données mais les moteurs ne bougent pas et ne font pas de bruit.

A noter que l'ergonomie de ce logiciel n'est pas terrible à première vue mais que le site fourni une notice (PDF en français disponible : bravo) : elle fait 230 pages !

Vu que n'ai pas envie de passer des heures à tester pleins de paramètres et à lire plein de longues notices, je vais essayer le plan C : arduino

Affichage du programme MACH3

Affichage du programme MACH3

Affichage du programme LinuxCNC

Affichage du programme LinuxCNC

Modification avec un Arduino NANO pour utiliser le programme GRBL

La première solution est de tout remplacer (carte contrôleur et pilotes des moteurs pas à pas par un shield complet (à base de 3 drivers A4988) comme celui-là (25€ environ) :

Convertir une CNC (fraiseuse 3 axes) de MACH3 à GRBL  avec un arduino NANO en gardant les drivers de moteurs TB6560 V2

Mais problème : ce shield ne fonctionne que en 12V et ma machine est prévue pour du 24V : les moteurs pas à pas sont t-ils spécifiques 24v, je ne sais pas trop....

De plus, mes drivers actuels (TB6560v2) sont des 3A, or les A4988 sont plutôt 2A, est- ce acceptable ?

Bref :

On va garder les drivers existants puisque ce site dit que c'est possible :

http://www.instructables.com/id/Using-a-Single-Axis-TB6560-Stepper-Driver-With-GRB/

Autre source très importante d'infos : le wiki de GRBL :

https://github.com/grbl/grbl/wiki/Connecting-Grbl

La liste de course :

J'ai mis un arduino NANO parce que c'est petit, mais si vous avez un Arduino UNO ou duemilanove qui traîne...çà fera l'affaire aussi.

- un arduino NANO (atmega 328) et son cordon USB: environ 3€

- une plaque d'expérimentation à souder : environ 1€

- un support à souder pour l'arduino (ou çà directement : c'est moins joli mais pas besoin de fer à souder)

- une carte "relais 5V" avec transistor en entrée (environ 2€)

- des fils électriques et un fer à souder

la carte drivers TB6560v2

la carte drivers TB6560v2

Le branchement de la carte drivers (la connexion des 4 fils du  moteur A+, A-, B+, B- et du 24V sont inchangés)

Le branchement de la carte drivers (la connexion des 4 fils du moteur A+, A-, B+, B- et du 24V sont inchangés)

Le branchement de l'arduino en mode GRBL (ici en V9) : la pin 12 a une autre fonction

Le branchement de l'arduino en mode GRBL (ici en V9) : la pin 12 a une autre fonction

La connexion :

La carte drivers pour l'axe X :

Arduino > TB6560

gnd > EN-, CW-, CLK-
D2 (Step X) > CLK+
D5 (Dir X) > CW+
D8 (Enable) > EN+

Pour l'axe Y : même chose avec D3 (Step Y) > CLK+ et D6 (Dir Y) > CW+

pour l'axe Z : même chose avec D4 (Step Y) > CLK+ et D7 (Dir Y) > CW+

Le relais de commande du moteur de la fraiseuse :

Arduino > relais

5V > +
Gnd> -
D12 (splindle enable pour GRBL0.8) > signal

la sortie normalement ouverte du relais (NO) est branchée en série avec l'alimentation 24V et le moteur (attention au sens de rotation)

Remarque, l'alimentation 5v pour le relais et l'arduino sera fournie par l'ordinateur par la prise USB : pratique.

Les optocoupleurs à l'entrée des drivers TB6560 permettent de bien séparer cette tension de 5 volts et le 24 volts de la puissance (théoriquement !)

Chez moi çà donne çà :

Avant modif ( pas GRBL mais MACH3)

Avant modif ( pas GRBL mais MACH3)

Après modif (GRBL)

Après modif (GRBL)

Et maintenant on teste GRBL :

Dans le package Banggood dont j'ai parlé dans l'article sur la gravure laser, vous aurez le répertoire GRBL complet :

Dans ce répertoire on trouve la ROM

Le fichier GRBL-0.8C.hex et l'outil simple pour la charger dans l'arduino NANO qui s'appelle Xloader.

Une vidéo d'explication "How to upload rom.gif" est fournie.

La partie Benbox ne sera pas utilisée ici (BENBOX ne gère pas l'axe Z à première vue).

Il y a aussi le programme d'envoi des fichiers GRBL (fichiers Gcode ".NC")

Le programme "Universal Gcode sender" est écris en JAVA (fichier .JAR) : il est donc compatible avec tous les ordinateurs (pc, unix, mac) : vous devrez peut-être installer JAVA sur votre ordinateur.

Les fichiers d'aide "How to use" sont aussi fourni : vraiment top ce package.

Programme GRBL

Programme GRBL

Test :

Un fois que le firmware GRBL est chargé grace à Xloader

On peux lancer "Universal-G-Code-Sender.jar" : si ce n'ai pas fait, il sera nécessaire, d'installer JAVA.

On choisi le port série et on connecte (si c'est la première fois que vous branchez un arduino, il y a aussi le pilote USB-série à installer)..

Dans la fenêtre du bas (console), vous devez voir apparaître le prompt GRBL

Le prompt GRBL est présent

Le prompt GRBL est présent

Dans l'onglet "contrôle machine", on fait bouger les axes X ey Y, en cochant "mouvement depuis clavier, on bouge les 3 axes au clavier

Dans l'onglet "contrôle machine", on fait bouger les axes X ey Y, en cochant "mouvement depuis clavier, on bouge les 3 axes au clavier

Contrôles au clavier (notez bien que Page Up et Page Down contrôlent l'axe Z)

Contrôles au clavier (notez bien que Page Up et Page Down contrôlent l'axe Z)

On changera les paramètres soit dans la console (ex : $0=100) ou dans paramètres/paramètres firmware/GRBL

On changera les paramètres soit dans la console (ex : $0=100) ou dans paramètres/paramètres firmware/GRBL

Pour le moment, çà marche,

Il peut être intéressant d'ajouter un bouton Abandonner (sur A2) et des microswitchs de limites (sur D9 à D11) avec des resistances pullup 10Kohm : peut-être plus tard...

Il va maintenant falloir :

- Régler les moteurs (paramètres $0, 1 et 2) pour graver avec des longueurs vraies

- Changer le sens de rotation si les moteurs ne vont pas dans la bonne direction (c'est simple : il faut inverser les fils A+ et A-)

- Apprendre un ou plusieurs logiciels qui font du Gcode 3 axes (beaucoup moins simple)

http://www.cambam.info/downloads/

http://www.artcam.com/pro/ (Pour info, il y a une V2008 dans le package du chinois)

A suivre...

Suite du 12/06/2016,

j'ai de nouveau un petit peu de temps pour jouer à la CNC et Arduino...

Etape 0 : Je rencontre 2 nouveaux problèmes :

Problème 1 :

L'axe Z n'est pas géré dans le bon sens sur ma machine : dans l'outil de pilotage de la machine "Universal Gcode Sender V1.0.9", lorsque j'appuie sur "page down" l'outil monte !! (et l'inverse avec "Page Up"...).

Je ne trouve pas d’erreur de câblage : c'est pas grave, il suffit d'inverser les fils d'un bobinage du moteur Z (A+ et A- par exemple) pour changer le sens de rotation de celui-ci.

Problème 2 : le pilotage semble erratique, un coup çà marche, un coup, çà s’arrête !!

Il est peut-être temps de changer la version de GRBL embarquée dans l'arduino :

J'ai choisi arbitrairement l'avant dernière version "V0.9g" (<<<< faire bouton droit et enregistrer sous ce lien)

Fermer les outils qui peuvent utiliser l'arduino actuellement, appuyer sur le reset de l'arduino et flasher avec Xloader (ou celui que vous voulez...)

Attention, il faut ensuite choisir la vitesse de 115200 bauds dans Gcode Sender.

Voilà 2 problèmes de réglés, maintenant au boulot...

Etape 1 : calibrer les moteurs

C'est mieux que la machine avance de 2cm si on veux qu'elle avance de 2cm et pas une autre valeur farfelue !

Pour çà, il faut calibrer les moteurs :

- on va dessiner un rectangle dans Cambam

Je ne vais pas faire de tuto étant donner que je ne maîtrise pas ce programme et qu'il y a des bon tutos en français ici : http://www.atelier-des-fougeres.fr/Cambam/Aide/Tutorials.htm.

Mais voilà un petit coup de main :

On utilise l'outil rectangle (de 0,0 à 80,50), on ajoute un contour

On utilise l'outil rectangle (de 0,0 à 80,50), on ajoute un contour

et on règle les paramètres de l'outil (intérieur ou extérieur de la forme.diamètre, vitesse, profondeur)

et on règle les paramètres de l'outil (intérieur ou extérieur de la forme.diamètre, vitesse, profondeur)

On génère le parcours d'outils (bouton droit), on sauve (ou pas), ou génère le fichier Gcode dans l'onglet usinage

On génère le parcours d'outils (bouton droit), on sauve (ou pas), ou génère le fichier Gcode dans l'onglet usinage

Voilà, vous avez votre fichier Gcode (truc.nc),

Comme on l'a vu plus haut, j'ai mis une vitesse de 100 ( quelle unité : mm/minute ?), ma machine ne semble pas supporter une vitesse de plus de 300 (les moteurs sautent des pas).

Il faut aussi éviter d'aller trop vite si on veux préserver l'outil de coupe.

Maintenant, on lance l'outil "Universal Gcode Sender", on connecte le bon port Com (avec la vitesse de 115200 bauds) et on a le prompt GRBL 09 (ou un autre suivant votre version).

Fixer une pièce dans votre machine : je vous conseille du polystyrène extrudé (genre DEPRON) pour commencer.

Dans "Contôle machine" ou au clavier, on déplace l'outils suivant les trois axes à la position 0 de votre choix (Z affleurant à votre pièce), définir le Zéro (clique "Reset position Zéro").

Dans, "Mode Fichier", on importe le fichier Gcode fraîchement créé.

On clique sur visualiser pour ouvrir une fenêtre de visu.

On clique sur envoi...et théoriquement çà usine !!!

Vous mesurez les dimensions réelles et vous faites une règle de trois dans les paramètres GRBL (paramètres/paramètres Firmware/GRBL) et changer les x,y et z step/mm ($100, 101 et 102 dans GRBL 0.9) : pour ma machine c'est x=3200, y=3200, z=1600 (ou bien 3200 car ma pièce actuelle est en DEPRON : c'est mou, on changera plus tard si besoin).

et tada....

Première gravure

J'ai un problème de vitesse maxi acceptable entre 2 objets : je règle les vitesses max (x,y et z max rate) à 300 au lieu de 500 : soit les paramètres $110=$111=$112=300

J'ai un problème de vitesse maxi acceptable entre 2 objets : je règle les vitesses max (x,y et z max rate) à 300 au lieu de 500 : soit les paramètres $110=$111=$112=300

Ah , c'est bien mieux maintenant !

Ah , c'est bien mieux maintenant !

Pour Artcam, on verra plus tard, j'ai déjà trouvé un guide de formation en français par google, voilà le lien :

http://vincent.debimard.perso.neuf.fr/CV/exppro/delcam/ARTCAM%20PRO2008.pdf

La suite au prochain épisode...

Voir les commentaires

Rédigé par cyril50

Publié dans #Informatique

Publié le 8 Mai 2016

Le kirigami est un "art" ou loisir japonais (De kiru (切る?, couper) et de kami (紙?, papier) : merci WIKI) : il ont vraiment du temps ces japonais...

Mais nous sommes au 21ème siècle donc on va rendre çà un peu plus technique !

On aura toujours besoin de papier cartonné mais à la place d'une lame (de silex !) on utilisera une machine de découpage laser pilotée par ordinateur...celle-là pour ma part

Bon, c'est un peu plus cher que le silex ou cutter ou scalpel mais si le but est de faire 20 invitations ou un modèle compliqué : c'est aussi plus pratique !

Bien, pour commencer il faut trouver un modèle et si possible gratuit : ce qui est de moins en moins simple maintenant !! : vous trouverez des centaines de sites qui parlent de Kirigami mais presque aucun qui fournissent gracieusement les modèles, beaucoup d'entre eux se contentent de mettre en ligne des photos de kirigami qu'ils n'ont pas réaliser sans le lien d'origine : ridicule !!!

Pour obtenir un modèle, le plus simple moyen reste une recherche google en anglais.

Par exemple pour une carte gâteau d’anniversaire :

https://www.google.fr/search?q=birthday+cake+kirigami+free+pattern

on obtient cela par exemple

Vous pouvez mettre vos liens en commentaire tant que ce ne sont pas des liens commerciaux, merci.

Voici les liens que j'ai trouvé, c'est les résultats de longues recherches google, certains sites sont chinois, russes ou vietamiens : c'est vraiment universel !) :

Le meilleur : http://kirigamigratuitenfolie.over-blog.com

http://www.hellocoton.fr/to/uBaD#http://les-tresors-de-maya.over-blog.com/article-n-kirigami-gratuit-moonlight-115004351.html

http://www.lola.vn/dien-dan/chia-se-kinh-nghiem/thu-vien-lola/download-kirigami---pattern-180-do-up-lien-tuc.htm

http://horsey.nobody.jp/eng/engpaper.html

http://www.apartmenttherapy.com/free-diy-kirigami-greetings-ca-70445 http://marivi_10.tripod.com/patterns3-new.html

http://lovekirigami.com/category/kirigami

​https://drive.google.com/file/d/0BxwhW1nvhtb8Z2o0bFk1bks3Rms/view

http://www.popupology.co.uk/learn

http://baudandbui.free.fr/tips.html#1pillartips

http://www.dadashova.ru/2013/03/blog-post_9780.html

http://www.duitang.com/blog/?id=32466087

Exemple de kirigami gatuit

Exemple de kirigami gatuit

L'exemple en question est utilisable en l'état car sa résolution est correcte (1280x1600 pixels) mais c'est rarement le cas.

Sans traitement nécessaire, le fichier est directement découpé avec l'outil BENBOX en mode contour.

Le résultat reste moyen car les trais trop épais sont interprétés comme des surfaces par le programme de découpe : il fractionne des pièces qui n'en ont pas besoin.

Comme sur le gros plan suivant :

Gros plan sur le découpage avec BENBOX

Gros plan sur le découpage avec BENBOX

Mais Il faut souvent modifier le modèle car il est en trop faible qualité pour rendre un découpage convenable ou pour faire un montage.

Il faut alors utiliser :

- un outils de dessin vectoriel (Inkscape est un bon gratuit, CorelDraw est un bien mais loin d'être gratuit).

- un outil de conversion en Gcode (fichier de machine à commande numérique) : dans ce cas, c'est le plugin "laser" qui est fourni dans INKSCAPE.

- un outil d'envoi de fichier Gcode vers la machine de découpage laser : dans ce cas "Universal Gcode Sender"

Les liens vers ces outils (sauf Corel) sont dans l'article qui présente la machine laser ou ici

On importe le document dans le programme de dessin vectoriel

On importe le document dans le programme de dessin vectoriel

J'enlève les éléments non désirés (texte anglais ici) et je transforme en N&B

J'enlève les éléments non désirés (texte anglais ici) et je transforme en N&B

Je vectorise le tracé (mode axe si c'est une ligne simple) : trace ou vector en anglais

Je vectorise le tracé (mode axe si c'est une ligne simple) : trace ou vector en anglais

Je modifie les paramètres de vectorisation pour obtenir un bon résultat

Je modifie les paramètres de vectorisation pour obtenir un bon résultat

On ajoute les éléments de personnalisation (utiliser un police avec des lettres ouvertes), on le sauve en fichier vectoriel WMF par exemple

On ajoute les éléments de personnalisation (utiliser un police avec des lettres ouvertes), on le sauve en fichier vectoriel WMF par exemple

On importe le fichier WMF dans Inkscape et on le positionne en coordonnées 0-0

On importe le fichier WMF dans Inkscape et on le positionne en coordonnées 0-0

On l'exporte en fichier Gcode avec le plugin LASER (vitesse 140 pour du papier cartonné de 180g avec laser de 500mW)

On l'exporte en fichier Gcode avec le plugin LASER (vitesse 140 pour du papier cartonné de 180g avec laser de 500mW)

On ouvre le fichier Gcode avec Universal Gcode Sender

On ouvre le fichier Gcode avec Universal Gcode Sender

Et on grave le résultat

Le résultat découpé au laser (environ 22min de découpage), il faut modifier le modèle au niveau des bougies pour qu'elle ne soit découpées que sur les cotés : les traits sont plus précis que par BENBOX.

Le résultat découpé au laser (environ 22min de découpage), il faut modifier le modèle au niveau des bougies pour qu'elle ne soit découpées que sur les cotés : les traits sont plus précis que par BENBOX.

Le résultat fini, enfin il serait mieux avec un peu de finition (peinture, collages...) et un carton un peu plus fin mais c'est pas mal ?

Le résultat fini, enfin il serait mieux avec un peu de finition (peinture, collages...) et un carton un peu plus fin mais c'est pas mal ?

Cadeau : voilà le modèle modifié (bougies entre autres) et pas encore personnalisé : à vous de jouer...

Cadeau : voilà le modèle modifié (bougies entre autres) et pas encore personnalisé : à vous de jouer...

Voir les commentaires

Rédigé par cyril50

Publié dans #Informatique, #Bricolage, #Découpage

Publié le 1 Mai 2016

Puisque que l'on me l'a demandé et que j'avais prévu de le faire, voici un petit tuto pour réaliser un tampon sur de la mousse de bricolage.

Matériel nécessaire :

- une machine de gravure laser (graver au laser à la main, c'est plutôt compliqué LOL)

- du papier mousse d'activité pour enfants : j'ai eu le mien en magasin "ACTION" (environ 3€ les 10 feuilles A4, chaque feuille fait 2mm d'épaisseur), ce sera encore mieux avec de la mousse plus épaisse.

- le programme Benbox (d'ou le titre), on peut aussi le faire avec GRBL + inkscape + plugin "raster2gcode" mais c'est plus fastidieux (dans ce cas voir les astuces dans cet article)

- Du polystyrène expansé ou bloc de bois pour le support de tampon

- de la colle universelle (pas avec solvant fort)

- de l'encre à tampons (évidemment)

Voila les feuilles de "caoutchouc mousse" de 2mm

Voila les feuilles de "caoutchouc mousse" de 2mm

Comment procéder :

1 : dans benbox : charger le logo de votre choix

1 : dans benbox : charger le logo de votre choix

Cliquer en bas à droite pour modifier la taille puis en haut à droite pour agir sur la couleur (qui est grise ici)

Cliquer en bas à droite pour modifier la taille puis en haut à droite pour agir sur la couleur (qui est grise ici)

Il faut qu'elle ai un fort contraste : je modifie le contraste avec ce bouton

Il faut qu'elle ai un fort contraste : je modifie le contraste avec ce bouton

Ensuite je la retourne (car le tampon est en effet miroir) et je fais le négatif (ce qui est noir est creusé)

Ensuite je la retourne (car le tampon est en effet miroir) et je fais le négatif (ce qui est noir est creusé)

Suivant votre puissance de laser, vous adaptez les paramètres de gravure (time 10 à 15 : laser 500mW)

Suivant votre puissance de laser, vous adaptez les paramètres de gravure (time 10 à 15 : laser 500mW)

On lance la gravure (attention au laser)

On lance la gravure (attention au laser)

On découpe la mousse et on la colle sur un support (ici chute de polystyrène)

On découpe la mousse et on la colle sur un support (ici chute de polystyrène)

Et voilà... (ce tampon fait 45mm pour donner l'échelle)

Et voilà... (ce tampon fait 45mm pour donner l'échelle)

Pour finir, je pense qu'il est possible de faire du niveau de gris aussi (par points plus ou moins rapprochés)

Si vous faites une composition (plusieurs logos + texte + cadre...) il est préférable de préparer la composition dans un programme de dessin (paint, photoshop, coreldraw, inkscape...) et d'importer votre "oeuvre" dans benbox ensuite.

Il semble aussi exister des plaques de caoutchouc spécial pour réaliser les tampons (entre 5 et 25€ la plaque).

Chercher par exemple "laser stamp rubber sheet" sur ebay, aliexpress ou google

Le résultat doit être encore meilleur mais il faut peut-être une graveuse puissante (CO² 40W ou plus) pour obtenir un résultat !

Vidéo Youtube de quelqu'un avec laser CO²

Voir les commentaires

Rédigé par cyril50

Publié dans #Informatique

Publié le 1 Avril 2016

Après avoir utiliser pendant quelques mois la petite machine BENBOX (laser 300mW et surface de travail de 7cm par 7cm, ce qui est très limité), je suis passé à la taille du dessus (500mW et surface de travail de 21cm par 26cm).

Machine de gravure et découpe LASER avec BENBOX et GRBL

Cette machine vient de chez Aliexpress et de "marque" LubanDIY : c'est un très mauvais choix, la partie mécanique est très correcte bien que chiante à assembler car il y a juste un lien vers une vidéo en chinois pour le faire.

Le problème vient de la carte contrôleur très moyennement compatible GRBL et pas du tout compatible BENBOX et du programme POURRI en lien sur le site (buguer et 100% en chinois).

Table avant modifications
Table avant modifications
Table avant modifications
Table avant modifications
Table avant modifications
Table avant modifications

Table avant modifications

Après avoir obtenu un remboursement partiel du vendeur ALI qui s'est foutu de moi (il m'a raconté des salades sur les questions posées avant l'achat : je déconseille la boutique Jack's store chez ali !!!!), j'ai acheté une autre carte contrôleur chez Banggood.

http://www.banggood.com/2-Axis-Stepper-Motor-Driver-Board-Controller-Laser-board-For-DIY-Laser-Engraver-p-1015557.html

Bangood fournit un excellent lien ou il y a notices, outils, firmware et logiciels (BENBOX et GRBL) : le fichier ZIP fait 173Mo...

Nouvelle carte controleur

Nouvelle carte controleur

On commence par installer le pilote du circuit de communication (CH340 USB-série) si besoin.

Ensuite on a un répertoire BENBOX et son tuto pour charger le firmware dans l'arduino.

- installer BENBOX et le mettre en français (dans le bandeau en haut à gauche)

- Charger le firmware (qui se trouve aussi dan le répertoire d'installation/ROM)

- Attention, les gif fournis dans cette archive sont des gif animés (des vidéos en quelque sorte), il faut le bon programme pour les voir en vidéo (sous Windows10 : choisir ouvrir avec l'appli "Photos")

- regarder la vidéo "how to upload rom.gif" jusqu'au bout pour entrer les bons paramètres de moteurs.

- Utiliser BENBOX en vous inspirant de mon tuto de mon ancienne machine BENBOX (lien en haut).

- si le dessin est gravé à l'envers (effet miroir) : inverser les 2 connecteurs de moteurs Y (voir en bas de cet article).

On notera que BENBOX permet de graver du texte, des courbes, des figures géométriques ou des images en coutour (traçage) ou point par point en niveau de gris (joli mais très long).

Par contre, il y a 3 limitations importantes au logiciel BENBOX :

1- on ne peut pas agrandir la fenêtre de travail : le logiciel ne montre qu'une portion de 6cm sur 6cm et il faut se déplacer avec le curseur pour utiliser une plus grande taille : possible mais fastidieux : en fait c'est pas exact : la fenêtre de travail ne peut pas être agrandie mais on peut changer l'échelle de zoom avec la molette de la souris et donc visualiser une taille plus importante

2- il n'est pas possible d'utiliser la fonction "Zone de tracé" car sans la carte électronique officielle BENBOX le laser est toujours à puissance maxi (on peux éventuellement s'en sortir en mettant une valeur importante à "Speed" : le laser se déplace vite et grave peu mais c'est du bricolage)

Je vais bricoler un TTL externe au laser pour modifier la puissance pour faire un mode preview "manuel" : ce site semble intéressant pour çà, je ferais un article si çà marche...

3- le mode contour fonctionne bien si le dessin d'origine a des traits fins, sinon le logiciel les interprète comme des surfaces et il va passer plusieurs fois au même endroit : le résultat sera plus grossier.

Interface BENBOX

Interface BENBOX

Il y a aussi un répertoire GRBL.

Cette partie est bien plus complexe et fastidieuse que BENBOX mais elle permet aussi plus de choses.

Dans ce répertoire on trouve la ROM

Le fichier GRBL-0.8C.hex et l'outil simple pour la charger dans l'arduino NANO qui s'appelle Xloader.

Une vidéo d'explication "How to upload rom.gif" est fournie.

Personnellement j'ai 2 arduino Nano (un pour BENBOX et un pour GRBL car c'est plus rapide de changer d'arduino que de reflasher)

Il y a aussi le programme d'envoi des fichiers GRBL (fichiers Gcode ".NC", les même que pour CNC)

Le programme "Universal Gcode sender" est écris en JAVA (fichier .JAR) : il est donc compatible avec tous les ordinateurs (pc, unix, mac) : vous devrez peut-être installer JAVA sur votre ordinateur.

Les fichiers d'aide "How to use" sont aussi fourni : vraiment top ce package.

Dans le dernier repertoire "Other", il y a :

- des dessins BMP dans le repertoire BMP (dingue !)

- des fichiers GRBL (Gcode en .nc) à utiliser directement avec le programme Gcode sender.

- un outil de conversion "Easy Gcode Tools" pour convertir des fichiers image (bmp, jpg...) en fichiers Gcode.

Personnellement, j'ai beaucoup de mal à faire fonctionner ce programme "Easy Gcode Tools" de façon convenable sous Windows 10 : si qq y arrive, merci de me le dire.

GRBL sender en JAVA

GRBL sender en JAVA

Donc on va tester un autre outils issus d'un autre pack d'outils BANGGOOD : Desktop Laser Engraver Assemble Kit Software zip (taille 80Mo)

Ce package est pas mal aussi, on y trouve :

- BENBOX dernière version V3.7.99 (et infos de firmaware)

- Une autre version d'outil d'envoi de fichier Gcode "GRBLControler V361", cette fois ci en executable windows.

- Enfin, un très bon logiciel de dessin vectoriel qui s'appelle INKSCAPE (Freeware issu de l'univers LINUX)

Et surtout les 2 plugins "LASER_ENGRAVER" et "RASTER" qui transforment les dessins en fichiers Gcode

Suivre le tuto "How to use Inkscape software to create Tool Path.doc" pour découvrir l'outil vectorisation de contour (trace bipmap) et le plugin "laserengraver".

Pour info, la vitesse du laser (laser engraver speed) est à définir dans "laser engraver" suivant votre puissance de laser et le matériau à graver ou couper : c'est une vitesse (millimètres par minutes peut-être) : plus le chiffre est grand et plus le laser va vite.

Pour graver superficiellement du carton ou du bois (laser 500mW), il faut mettre environ 400

Pour couper du papier 80g avec un laser de 500mW, il faut mettre environ 350

Pour couper du papier cartonné 140g avec ce même laser, il faut mettre environ 150.

Inkscape
Inkscape

Inkscape

Le plugin "laser engraver" ne sait faire que des contours : c'est idéal pour découper des formes et faire du Kirigami (découpage japonais).

L'autre Plugin "Raster" permet de graver des surfaces (en zigzag) : idéal pour graver sans découper des cliparts (sur bois, carton, cuir, housses de téléphone...)

On notera que pour une photo en niveaux de gris, la résolution maxi est 10 pixels /mm

Il faut mieux choisir "(R+G+B)/3" et "B/W random therhold" d'àprès mais quelques essais

Mais le résultat reste meilleur avec benbox+toshop

Utilisation de Raster
Utilisation de Raster
Utilisation de Raster
Utilisation de Raster

Utilisation de Raster

Comme vous l'aurez constater : dans 99% des cas, BENBOX est le meilleur choix (pour la simplicité et l'ergonomie)

Par contre, pour faire du KIRIGAMI à partir d'une image BMP basse résolution (autre article) : benbox n'est plus assez puissant (ni INKSCAPE d'ailleurs), il faudra un outil de vectorisation plus pro (Corel trace par exemple) puis passer par le plugin LASER ENGRAVER de INKSCAPE pour finir....

C'est lourd mais le résultat est au TOP

Menu en Kirigami fait avec Ali+banggood+modèle internet+coreldraw+inkscape+laserengraver+grbl_sender...compliqué

Menu en Kirigami fait avec Ali+banggood+modèle internet+coreldraw+inkscape+laserengraver+grbl_sender...compliqué

Pour répondre a une question sur l'inversion de sens de rotation si on ne peux pas inverser 2 connecteurs :

J'ai pas trouvé de paramètre d'inversion "soft" dans GRBL (V0.8 du moins)

Une personne parle de changer un paramètre dans les commentaires (c'est le parametre $6 dans grbl qu'il faut modifier (https://github.com/grbl/grbl/wiki/Configuring-Grbl-v0.8), merci) : pas testé

Dans mon cas, j'ai 2 moteurs Y, j'ai donc inversé les prises Y1 et Y2 : avec X et Y inversé, ce n'est plus en miroir : tous est inversé sur la table mais pas génant

Si tu as un seul moteur X et un seul Y : il faut inverser une bobine

Dans mon cas

bobine A : A+ noir, A- rouge

Bobine B : B+ blanc, B- jaune

Sur la carte Banggod, le deuxième moteur est branché en inversant tout : A+ A- B+ B- vers B- B+ A- A+ (triple inversion)

Mais théoriquement, inverser juste noir et rouge ou blanc et jaune doit suffir

Machine de gravure et découpe LASER avec BENBOX et GRBL

Voir les commentaires

Rédigé par cyril50

Publié dans #Informatique

Publié le 24 Janvier 2016

Aujourd'hui en essayant une impression via Repetier sur mon PC W10 x64 : gros problème.

La carte interface USB a base de chip FTDI FT232RL n'est plus reconnue.

Une recherche sur internet me donne des tas d'infos sur les faux chips FTDI qui sont bloqués par une mise à jour de pilote, est-ce cela qui m'est arrivé ?

Comment mettre évidence le problème :

Lorsque la prusa I3 est interrogée via un moniteur série :

- installer Une version du compilateur Arduino (V1.6.7 dans mon cas)

- connecter et allumer la prusa si c'est pas encore fait

- dans arduino/outils : choisir le port COM de la prusa

- ouvrir outils/moniteur série

Si vous avez le message "non genuine device found" : vous êtes dans la merde comme moi...

Problème de pilote FTDI FT232RL sur prusa I3 et carte MELZI2.0

Attention : le bricolage peu rendre la solution encore pire : vous faites çà à vos risques et périls ...Il y a 3 solutions :

- changer de carte Melzi : bon on oublie celle-là

- travailler sous Windows XP ou linux : sur mon vieux PC Pentium3 sous XP : aucun problème rencontré avec repetier

- Désinstaller votre pilote actuel, interdire à windows de mettre à jour les pilotes, forcer l'installation d'un vieux pilote (FTDI_drivers_2.04.06)

La dernière solution semble marcher pour moi mais m'a fait perdre la moitié du WE !!!!

Quelques captures d'écran :

Interdire les MAJ automatiques de pilotes

Interdire les MAJ automatiques de pilotes

Désinstaller ces 2 lignes (cocher supprimer le pilote, bien que Windows ne le fait pas vraiment : supprimer les fichiers manuellement dans system32 si çà veut pas)

Désinstaller ces 2 lignes (cocher supprimer le pilote, bien que Windows ne le fait pas vraiment : supprimer les fichiers manuellement dans system32 si çà veut pas)

Et pour forcer l’installation c'est aussi dans le gestionnaire de périphérique ... il faudra peut-être redemarrer ou débrancher puis rebrancher l'USB

Il y a différents problèmes qui se ressemblent : mon Product ID est bon 0x6001

et difficile de différencier le vrai du faux FT232 : http://hackaday.com/2014/02/19/ft232rl-real-or-fake/

Outil de test : http://www.eevblog.com/forum/reviews/ftdi-driver-kills-fake-ftdi-ft232/?action=dlattach;attach=193941

Liens :

Page très intéressante sur la carte Melzi (dont une partie FTDI problem) : http://reprap.org/wiki/Melzi

Page avec le lien vers l'ancienne version du pilote "FTDI_drivers_2.04.06" : http://www.wizard-from-oz.com/usb-communication-problem-ftdi-ft232r-1213-c-bug-and-workaround/​

Forum qui parle du probleme : http://hackaday.com/2014/10/24/ftdi-screws-up-backs-down/#comment-2059852

Autre page pour aider (pas testé) : http://forums.reprap.org/read.php?1,417199,418768#msg-418768 ou https://ljck.org/unbrick_ftdi ou une vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=SPdSKT6KdF8

Tant qu'on est dans les problème : page pour le problème de prise USB dé-soudée /arrachée : http://forums.reprap.org/read.php?4,239276

Voir les commentaires

Rédigé par cyril50

Publié dans #Informatique

Publié le 10 Janvier 2016

Dévidoir universel de bobine de filament imprimante 3D

Le dévidoir d'origine est vraiment rustique et pas pratique (une grosse tige filetée, des écrous et des flasques) surtout si le filament est un peu emmêlé.

Ce support est plutôt universel, il accepte les bobines jusqu'à 100mm de large (Différentes rainures pour s'adapter à toutes les largeurs) et à peu près tout les diamètres (150 à 400mm).

Ce support peut être posé sur le bureau ou fixé sur le dessus de machine comme dans mon cas (collé avec un peu de ruban double face).
Fonctionne bien même avec les filaments un peu emmêlés sur leur bobine.
Nécessite seulement 4 roulements à bille (extérieur 13 * intérieur 4 * largeur 7mm) :

http://www.banggood.com/10pcs-624ZZ-4x13x7mm-HCS-U-Groove-Sealed-Ball-Bearings-Guide-Pulley-Ball-Bearings-p-989200.html

J'avais d'abord envisagé d'utiliser les gorges de ces "roulements à bille" (roulettes), mais j'ai changé d'avis (trop de roulements nécessaires, ou roulements trop petits).

C'est vrai que les gorges ne servent du coup à rien : sauf que les roulement sont plus larges.

J'ai donc fixés 2 roulements dans chaque cylindres à rainures.

Il suffit ensuite d’écarter un peu les extrémités du bâtis pour insérer les rouleaux et voilà...

Les fichiers à imprimer sont disponibles sur ce lien : http://www.thingiverse.com/thing:1258503

Je vous conseille d'imprimer avec les paramètres :

- au moins 75 % de remplissage, çà doit être raide

- l'adhésion "brim" pour les rouleaux pour éviter le décollage de cette pièce plutôt haute

- support ("touching bed" avec cura ou "activer les supports" avec slicer) pour le châssis : pour que les tétons de roulements soit bien réalisés.


Et si après il ne vous convient pas, vous pourrez vous en servir pour masser le dos ;D

Dévidoir universel de bobine de filament imprimante 3D
Dévidoir universel de bobine de filament imprimante 3D
Dévidoir universel de bobine de filament imprimante 3D
Dévidoir universel de bobine de filament imprimante 3D

Voir les commentaires

Rédigé par cyril50

Publié dans #Informatique

Publié le 3 Janvier 2016

Améliorer le plateau chauffant de l'imprimante 3D Prusa I3 M-505

Comme je l'ai indiqué dans l'article initial concernant cette imprimante 3D, le plateau chauffant n'est pas très performant :

Long à chauffer (environ 8 minutes pour atteindre 70°) et difficile de dépasser 80°C, ce qui est trop juste pour un autre filament que du PLA.

Pourtant, la consommation électrique du plateau chauffant est importante : j'ai mesuré 8A sous 12v soit environ 100W soit plus de la moitié de la puissance d'alimentation (12V, 15A).

Pour être plus exact on mesure 8.1A en début de chauffe puis on descend vers 7.4A, pourquoi : car la résistance du plateau augmente avec la température : phénomène normal dans les métaux et vu que U=R*I... sisi, vous avez vu çà à l'école ;P

Pour ce qui est de la tension on a 12V en entrée qui devient plutôt 11.8V en charge (résistance interne du générateur...) et on a plutôt 11.5V vers le plateau (résistance non négligeable du circuit de commutation, MOSFET certainement).

Stop pour le cours d’électricité

Pour améliorer le chauffage, je vais tenter d’améliorer les pertes thermiques qui sont de 2 types :

- cela ne sert à rien de chauffer le dessous de la table

- le contact entre le plateau chauffant et la plaque du dessus (en aluminium anodisé de 3mm ici) doit être améliorer.

Pour cela il faut :

- du ruban adhésif haute température (KAPTON 50mm : moins de 10€)

J'ai également remplacé le ruban adhésif "papier crepe" fourni par du KAPTON sur le dessus du plateau : bonne accroche, plus résistant et lisse.

- de l'isolant haute température mince : comme on le voit sur la photo : j'ai trouvé une chute de laine de verre tissée de 6mm d'épaisseur : parfait

Je vous déconseille l'isolant mince aluminisé : il n'est pas fait pour supporter 100°C, mais une tranche fine de laine de verre compressée peu aussi faire l'affaire.

Attention à l'épaisseur pour ne pas bloquer le chariot ( moteur à l'arrière entre autre).

- de la pâte thermique (compound transistor dans mon cas)

- un isolant pour la buse d'impression tant qu'on y ai (http://www.ebay.fr/sch/i.html?_from=R40&_sacat=0&_nkw=insulation+nozzle+3D&_sop=15)

J'en ai acheté un lot de 10 : je peux vous en revendre 1 pour 2€ transport inclus.

On démonte la plaque : 4 écrous papillon et ressorts,  enlever aussi les vis et écrous de la plaque alu )

On démonte la plaque : 4 écrous papillon et ressorts, enlever aussi les vis et écrous de la plaque alu )

Couper votre isolant mince pour que la place chauffante dépasse de 1 bon centimètre

Couper votre isolant mince pour que la place chauffante dépasse de 1 bon centimètre

Couper aussi les 4 coins de l'isolant et fixer avec l'adhésif haute température sur le DESSOUS de la plaque (replié de 1cm de l'autre coté de la plaque chauffante)

Couper aussi les 4 coins de l'isolant et fixer avec l'adhésif haute température sur le DESSOUS de la plaque (replié de 1cm de l'autre coté de la plaque chauffante)

Mettre une petite quantité de pâte thermique sur le dessus

Mettre une petite quantité de pâte thermique sur le dessus

Mettre une petite quantité de pâte thermique sur le dessus de la plaque chauffante(pas sur la sonde centrale) et remonter l'ensemble

Vérifier qu'il n'y a pas de frottement entre le chariot et le chassis causé par l'isolant.

Il faudra ensuite régler la distance entre la buse et le plateau avant de refaire une impression.

Conclusion :

Avec cette modification, le plateau chauffe plus rapidement (20% plus vite environ) et j'arrive à le faire chauffer à 100°C (mais c'est long : 30minutes).

Comme dit plus haut, j'ai remplacé le ruban adhésif papier par de l'adhésif Kapton également sur la zone d'impression.

C'est pas simple à coller sur la plaque alu sans faire de bulle ou pli (ou mon Kapton est trop fin), mais les pièces sont beaucoup plus facile à décoller du plateau avec une belle finition.

Et ce ruban adhésif est à remplacer beaucoup moins souvent : bien plus résistant

Bizarre le saut de 82° à 90°C, pb de sonde ? (courbe issue de Repetier), c'est long après 70°C

Bizarre le saut de 82° à 90°C, pb de sonde ? (courbe issue de Repetier), c'est long après 70°C

Pour finir, j'ai également isolé la buse d'impression avec un matériau fibreux spécifique (mieux vaut ne pas savoir ce qu'il y a dedans), et du kapton autour...

Cela se présente sous la forme d'une bande de 2 mm d'épaisseur

Cela se présente sous la forme d'une bande de 2 mm d'épaisseur

Voir les commentaires

Rédigé par cyril50

Publié dans #Informatique

Publié le 2 Janvier 2016

Prise avec fusible et interrupteur pour imprimante 3D Prusa I3

Mon imprimante Prusa I3 (M-505) est d'origine équipée uniquement d'un bornier de connexion au secteur : c'est vraiment pas pratique pour l'allumer ou l’éteindre..

Mais en naviguant sur les sites chinois, je suis tombé sur cet objet (http://www.dx.com/fr/p/electrical-power-control-on-off-rocker-switches-with-indicator-light-fuse-base-139918#.VoeVGhXhCUk​)

edit :Sinon ce modèle semble similaire (pas testé) : http://www.gearbest.com/home-gadgets/pp_217710.html

:

Sympa et pas cher cette prise 3en1

Sympa et pas cher cette prise 3en1

Noter Que cette prise contient un porte fusible mais pas de fusible fourni.

Je vous conseille un fusible de 0.8 ou 1 Ampère (vu que l'alimentation fait 180W) : un lien pour un assortiment à 3E : http://www.dx.com/fr/p/bonatech-5-x-20mm-250v-glass-tube-fuse-pack-silver-transparent-50-pcs-0-5a-20a-303571#.VofN9xXhCUk. ou http://www.gearbest.com/car-tools/pp_287878.html

Vous aurez besoin de :

- un cordon secteur classique (type PC)

- les 2 articles décrit précédemment (DX, Ali, BG...)

- du fil 0.75 mm² (prit sur le cordon d'origine)

- le capot imprimé en 3D : lien sur mon drive

- nécessaire de bricolage (fer à souder, pinces, tournevis ...)

Comme on peut le voir, j'ai prévu une languette à mon capot pour y mettre des vis, mais sur mon modèle d'imprimante, j'ai pu utiliser les vis d'origine.

Pour la vis de devant : on vis par l'ouverture ou on clipsera l'interrupteur, pour la vis du fond : on perce le capot du coté gauche pour la vis et du coté droit passer le tournevis .

Utiliser un multimètre et mes photos pour vérifier la continuité.

Mon objet est aussi sur : http://www.thingiverse.com/thing:1240191

Avant la modification

Avant la modification

Finition et ajustage de la pièce imprimée : il peut être necessaire de limer

Finition et ajustage de la pièce imprimée : il peut être necessaire de limer

Fixation du coffret (avec les vis d'origine)

Fixation du coffret (avec les vis d'origine)

Raccordement électrique

Raccordement électrique

Et voilà, c'est mieux maintenant...

Et voilà, c'est mieux maintenant...

Voir les commentaires

Rédigé par cyril50

Publié dans #Informatique