Articles avec #bricolage tag

Publié le 10 Décembre 2016

On trouve maintenant à acheter des magnifiques carte popup (qui se déploient) découpées au laser.

Par exemple cette carte sapin de noël que vous pouvez acheter sur Banggood ou aliexpress pour une somme proche de 2€

Vu le nombre de sites vietnamiens qui proposent des modèles ou des ventes de cartes : je pense qu'ils ont dépassés les japonais sur ce marché : joli site avec présentation de plein de modèles

Je ne vais pas fournir les plans pour confectionner cette carte car je n'en suis pas l'auteur et je ne veux pas enfreindre les lois.

Mais ce site vietnamien de partage de kirigami semble proposer un plan qui y ressemble légalement : http://kirigami-club.blogspot.fr/2014/12/cay-thong-noel.html

Je vais vous expliquer comment on peux la reproduire dans le cadre de la copie privée exclusivement

J'utiliserais ensuite ma machine de découpage laser pour le découper.

Voilà la carte sapin que l'on peut acheter, le pied rouge est cousu avec le jaune pale de la carte : articulation (beau boulot)
Voilà la carte sapin que l'on peut acheter, le pied rouge est cousu avec le jaune pale de la carte : articulation (beau boulot)

Voilà la carte sapin que l'on peut acheter, le pied rouge est cousu avec le jaune pale de la carte : articulation (beau boulot)

Rappel sur la gravure d'un contour au laser :

Pour faire du découpage laser avec benbox, il faut éviter les dessins qui sont déjà en en "contour" (un comble !) mais préférer des surfaces pleines car lorsqu'on utilise la détection de contour (mode contour de benbox) : il détecte un contour extérieur de la forme mais aussi le contour intérieur !!

Bon, j'ai perdu la moitié des lecteurs de l'article donc je vais fais un dessin : c'est plus parlant

j'espère que c'est plus clair

j'espère que c'est plus clair

Un solution est d'avoir un contour vraiment très fin : les 2 coupes du laser seront presque superposées.

J'ai également parlé dans un autre article qu'une autre méthode consiste a vectoriser le contour et de le transformer en fichier Gcode avec le plugin laser dans "inkscape" puis d'utiliser GRBL pour graver au lieu de Benbox : c'est possible mais qu'est-ce que c'est fastidieux et la vitesse de gravure est limitée : on à tendance à brûler le support avec un laser puissant : je n'arrive pas à faire fonctionner les moteurs assez vite.

Maintenant au boulot

Etape 0 : vérifier et etalonner votre scanner

Faire une marque d'une longueur connue sur une feuille, scanner cette marque en bmp noir et blanc ou gris : pour moi le réglage qui fonctionne est 255 ppp (points par pouces)

Importer le fichier BMP scanné dans benbox et le "graver" sur une feuille (superficiellement : vitesse 1200 ou plus avec un laser de 2500mW)

Vérifier que le résultat gravé fait la même taille que le modèle d'origine.

Si ce n'ai pas le cas faire une règle de 3 et essayer à nouveau...

Exemple : le modèle d'origine fait 6 cm, le résultat gravé fait 7,2 cm (à 255ppp) : régler le scanner à 255 / 7.2 x 6 = 177ppp

Si votre scanner ne permet de réglage de résolution spécifique : choisir 300 ou 360ppp ou autre chose de proposé et redimensionner le fichier obtenu avec un outils de dessin : noter le pourcentage de réduction qui fonctionne.

 

Le motif et sa copie gravée au laser (remarquer le contour)

Le motif et sa copie gravée au laser (remarquer le contour)

Mon scanner permet de choisir la résolution de mon choix : il y a aussi une détection de seuil très intérressante

Mon scanner permet de choisir la résolution de mon choix : il y a aussi une détection de seuil très intérressante

Etape 1 : démonter délicatement la carte d'origine

Prendre des photos du démontage si on a un doute pour le remontage...

Etape 2 : numériser l'original par pièces de mêmes couleur 

Si l'original est sombre : mettre un fond blanc (feuille blanche) derrière et une feuille noire si l'original est clair.

Scanner en noir et blanc en réglant le seuil noir/blanc à la valeur adéquate : sur la previsualisation.

Si vous ne pouvez pas faire çà avec votre scanner : changer de scanner :) ou scanner en gris et transformer l'image avec un logiciel de dessin (photoshop ou inkscape...)

Guirlande en niveau de gris : à mettre en négatif

Guirlande en niveau de gris : à mettre en négatif

Etape 3 : réassembler l'original

avant de perdre les pièces...

Etape 4 : retoucher les fichiers  scannés pour enlever les imperfections

Photoshop, inkscape, paint ...: ce que vous voulez

Guirlande prête à utiliser avec BENBOX

Guirlande prête à utiliser avec BENBOX

Etape 5 : Graver avec BENBOX

Importer l'image dans BENBOX sans redimensionner.

Graver en mode contour en choisissant la bonne vitesse suivant :

- la couleur du carton : un carton de couleur foncée se découpe plus facilement généralement

- la puissance du laser évidemment

- l'épaisseur du papier cartonné (entre 140 et 200g)

Dans mon cas pour du papier 140g avec un laser 445nm (bleu) de 2500mW : il faut une vitesse de l'ordre de 800  

Lorsque vous avez trouvez le bon réglage, vous pouvez importer plusieurs fois l'image à imprimer et lancer une gravure de l'ensemble...mais il vaut mieux surveiller : çà peu brûler !!

Etape 6 : préparer les pièces découpées

Finir de séparer au scalpel si besoin

Enlever les parties qui ne servent pas

Les épousseter un peu (poussière de découpe)

Voilà les pièces découpées : on commence à voir la fin...

Voilà les pièces découpées : on commence à voir la fin...

Etape 7 : on assemble avec de la colle liquide

La colle liquide All purpose "cre!Ation" de chez Action est vraiment pas cher et très bien, leur papier cartonné aussi....

- assembler un demi pied de sapin (rouge dans mon cas)  et le coudre avec du fil de couture (doublé) sur la feuille de base intérieure (jaune clair pour moi), faire 2 fois (2 cotés)

- coller ces 2 ensembles sur la carte extérieure : rouge  : ne pas déborder avec la colle 

- réunir les 4 morceaux de bas de sapin

- ajouter le sapin (2 parties) puis les 4 guirlandes (c'est fragile) et c'est fini enfin...

Et bien le résultat est super sympa mais c'est vraiment du boulot....

 

Voila le résultat avec les enveloppes réalisées sur mesure aussi...

Voila le résultat avec les enveloppes réalisées sur mesure aussi...

En changeant les couleurs

En changeant les couleurs

On remarque que le laser 450 nm (bleu soutenu) brûle un peu les contours : mais difficile de trouver une autre longueur d'onde avec cette puissance (405 nm serait mieux je pense).

Prochaine étape : faire une carte 100% originale en créant son modèle... plus tard

Voir les commentaires

Rédigé par cyril50

Publié dans #kirigami, #bricolage, #laser

Publié le 25 Septembre 2016

belle dentelle ? non...

belle dentelle ? non...

Après presque 1 an d'utilisation sans problème particulier, l'impression s'est mis a faire n'importe quoi après avoir bien débuté (voir photo).

Le système d'extrusion (moteur avec roue crantée) semblait forcer.

J'ai suspecté un problème de sonde de température ou de résistance de chauffage de la buse.

Un contrôle de température (avec sonde K externe) m'a montrer que ce n'était pas çà : température correcte de 210°C.

C'est donc plutôt une "cochonnerie" dans la buse : un grain trop gros qui bouche partiellement la buse de 0.4mm.

Effectivement, après avoir changé la buse : tous fonctionne parfaitement...

Coup de bol, j'avais prévu le coup et commandé différentes pièces détachées dont des buses de rechange

Elles coûtent environ 1€ pièce : çà vaut le coup de prendre de l'avance et éviter d'être bloqué plusieurs semaines avant de recevoir cette petite pièce.

Pour infos les pièces de rechange que j'ai en avance sont celles en rapport avec la buse (plus c'est chaud et plus les risques de vieillissement sont grands :

- sonde de température

- résistance chauffante

- bloc de chauffe

- tige de raccordement entre bloc de chauffe et extrudeur (çà aussi je l'ai changé)

- buse

et j'ai aussi un plateau chauffant mais je ne pense pas que cela s'use beaucoup...

Pour finir : il est également possible d'acheter des aiguilles spéciales pour déboucher les buse (0.2, 0.3, ou 0.4mm) : vu que cela coûte plus cher qu'une buse neuve et que le problème n'arrive pas très souvent, je ne suis pas persuadé que ce soit une bonne idée : à vous de voir...

pièces de rechange

pièces de rechange

Voir les commentaires

Rédigé par cyril50

Publié dans #imprimante 3D, #bricolage, #réparation, #informatique

Publié le 27 Juillet 2016

Découpage d'un sticker au laser

Grace à votre machine à graver au laser (si le laser est assez puissant : 500mW mini), on peut aussi découper des stickers (sur du film adhésif genre Venilia ou sur film vinil genre ebay).

Comme vous devez l'avoir remarqué : avec une graveuse au laser, la couleur et la nature du support font varier le résultat : un support clair se découpe généralement plus difficilement qu'un support sombre par exemple.

Vous pourrez utiliser cet autre tuto (Kirigami) pour la partie vectorisation.

1 : trouver un modèle ou en dessiner un (choisir un objet qui ne contient pas de parties trop fines : c'est un autocollant).

2 : le vectoriser pour avoir un contour lisse et fin (mode contour ou logo)

3 : ouvrir BENBOX, importer votre image à la dimension souhaitée.

4 : placer votre film adhésif bien à plat sur votre machine

5 : regler la machine (focalisation et vitesse optimale de coupe) : avec un laser de 2500mW (445nm) : une vitesse de 1200 1000(speed 1000) fonctionne correctement chez moi.

6 : couper en mode contour avec Benbox.

7 et voila (un cutter peut aider à décoller le sticker).

Fichier d'exemple basse resolution

Fichier d'exemple basse resolution

Apres vectorisation

Apres vectorisation

Benbox

Benbox

Portez des lunettes de protections !!!

Voir les commentaires

Rédigé par cyril50

Publié dans #CNC, #découpe, #laser, #arduino, #bricolage, #Informatique

Publié le 8 Mai 2016

Le kirigami est un "art" ou loisir japonais (De kiru (切る?, couper) et de kami (紙?, papier) : merci WIKI) : il ont vraiment du temps ces japonais...

Mais nous sommes au 21ème siècle donc on va rendre çà un peu plus technique !

On aura toujours besoin de papier cartonné mais à la place d'une lame (de silex !) on utilisera une machine de découpage laser pilotée par ordinateur...celle-là pour ma part

Bon, c'est un peu plus cher que le silex ou cutter ou scalpel mais si le but est de faire 20 invitations ou un modèle compliqué : c'est aussi plus pratique !

Bien, pour commencer il faut trouver un modèle et si possible gratuit : ce qui est de moins en moins simple maintenant !! : vous trouverez des centaines de sites qui parlent de Kirigami mais presque aucun qui fournissent gracieusement les modèles, beaucoup d'entre eux se contentent de mettre en ligne des photos de kirigami qu'ils n'ont pas réaliser sans le lien d'origine : ridicule !!!

Pour obtenir un modèle, le plus simple moyen reste une recherche google en anglais.

Par exemple pour une carte gâteau d’anniversaire :

https://www.google.fr/search?q=birthday+cake+kirigami+free+pattern

on obtient cela par exemple

Vous pouvez mettre vos liens en commentaire tant que ce ne sont pas des liens commerciaux, merci.

Voici les liens que j'ai trouvé, c'est les résultats de longues recherches google, certains sites sont chinois, russes ou vietamiens : c'est vraiment universel !) :

Le meilleur : http://kirigamigratuitenfolie.over-blog.com

http://www.hellocoton.fr/to/uBaD#http://les-tresors-de-maya.over-blog.com/article-n-kirigami-gratuit-moonlight-115004351.html

http://www.lola.vn/dien-dan/chia-se-kinh-nghiem/thu-vien-lola/download-kirigami---pattern-180-do-up-lien-tuc.htm

http://horsey.nobody.jp/eng/engpaper.html

http://www.apartmenttherapy.com/free-diy-kirigami-greetings-ca-70445 http://marivi_10.tripod.com/patterns3-new.html

http://lovekirigami.com/category/kirigami

​https://drive.google.com/file/d/0BxwhW1nvhtb8Z2o0bFk1bks3Rms/view

http://www.popupology.co.uk/learn

http://baudandbui.free.fr/tips.html#1pillartips

http://www.dadashova.ru/2013/03/blog-post_9780.html

http://www.duitang.com/blog/?id=32466087

Exemple de kirigami gatuit

Exemple de kirigami gatuit

L'exemple en question est utilisable en l'état car sa résolution est correcte (1280x1600 pixels) mais c'est rarement le cas.

Sans traitement nécessaire, le fichier est directement découpé avec l'outil BENBOX en mode contour.

Le résultat reste moyen car les trais trop épais sont interprétés comme des surfaces par le programme de découpe : il fractionne des pièces qui n'en ont pas besoin.

Comme sur le gros plan suivant :

Gros plan sur le découpage avec BENBOX

Gros plan sur le découpage avec BENBOX

Mais Il faut souvent modifier le modèle car il est en trop faible qualité pour rendre un découpage convenable ou pour faire un montage.

Il faut alors utiliser :

- un outils de dessin vectoriel (Inkscape est un bon gratuit, CorelDraw est un bien mais loin d'être gratuit).

- un outil de conversion en Gcode (fichier de machine à commande numérique) : dans ce cas, c'est le plugin "laser" qui est fourni dans INKSCAPE.

- un outil d'envoi de fichier Gcode vers la machine de découpage laser : dans ce cas "Universal Gcode Sender"

Les liens vers ces outils (sauf Corel) sont dans l'article qui présente la machine laser ou ici

On importe le document dans le programme de dessin vectoriel

On importe le document dans le programme de dessin vectoriel

J'enlève les éléments non désirés (texte anglais ici) et je transforme en N&B

J'enlève les éléments non désirés (texte anglais ici) et je transforme en N&B

Je vectorise le tracé (mode axe si c'est une ligne simple) : trace ou vector en anglais

Je vectorise le tracé (mode axe si c'est une ligne simple) : trace ou vector en anglais

Je modifie les paramètres de vectorisation pour obtenir un bon résultat

Je modifie les paramètres de vectorisation pour obtenir un bon résultat

On ajoute les éléments de personnalisation (utiliser un police avec des lettres ouvertes), on le sauve en fichier vectoriel WMF par exemple

On ajoute les éléments de personnalisation (utiliser un police avec des lettres ouvertes), on le sauve en fichier vectoriel WMF par exemple

On importe le fichier WMF dans Inkscape et on le positionne en coordonnées 0-0

On importe le fichier WMF dans Inkscape et on le positionne en coordonnées 0-0

On l'exporte en fichier Gcode avec le plugin LASER (vitesse 140 pour du papier cartonné de 180g avec laser de 500mW)

On l'exporte en fichier Gcode avec le plugin LASER (vitesse 140 pour du papier cartonné de 180g avec laser de 500mW)

On ouvre le fichier Gcode avec Universal Gcode Sender

On ouvre le fichier Gcode avec Universal Gcode Sender

Et on grave le résultat

Le résultat découpé au laser (environ 22min de découpage), il faut modifier le modèle au niveau des bougies pour qu'elle ne soit découpées que sur les cotés : les traits sont plus précis que par BENBOX.

Le résultat découpé au laser (environ 22min de découpage), il faut modifier le modèle au niveau des bougies pour qu'elle ne soit découpées que sur les cotés : les traits sont plus précis que par BENBOX.

Le résultat fini, enfin il serait mieux avec un peu de finition (peinture, collages...) et un carton un peu plus fin mais c'est pas mal ?

Le résultat fini, enfin il serait mieux avec un peu de finition (peinture, collages...) et un carton un peu plus fin mais c'est pas mal ?

Cadeau : voilà le modèle modifié (bougies entre autres) et pas encore personnalisé : à vous de jouer...

Cadeau : voilà le modèle modifié (bougies entre autres) et pas encore personnalisé : à vous de jouer...

Voir les commentaires

Rédigé par cyril50

Publié dans #Informatique, #Bricolage, #Découpage

Publié le 15 Novembre 2015

Présentation :

Les imprimantes 3D, on en entend parler tous les jours ... sauf si on vit dans une grotte.

Il y a en des centaines de modèles, plein de technologies (laser, filament en bobine, poudre, liquide...) et des prix dans un facteur 1 à 1000 !!!

Il y a plein de forums de discussion ou l'information est presque impossible à trier : cela par le fait qu'il y a trop de modèles , trop de technologies et de lobbys qui veulent imposer leur solution : il faut laisser le temps faire le ménage comme avec toutes les nouvelles inventions...

J'ai donc plutôt été voir chez mon chinois favori (pour le moment) : aliexpress avec juste 2 paramètres :

- le prix limité

- des capacités correctes (taille de la zone de travail, ouverte, possibilités de modifications ....)

Mon choix s'est vite restreint au modèle "Prusa I3" qui existe en plein de sous-versions, de modifications plus ou moins intelligente (la copie de copie est un sport national en chine ?)

Le meilleur compromis que j'ai trouvé (en octobre 2015) est ce modèle (nommé M-505) :

http://fr.aliexpress.com/item/Black-Factory-High-Quality-Precision-Reprap-Prusa-i3-DIY-3d-Printer-kit-with-2-Rolls-Filament/32357171936.html

Je n'ai aucun accord de quelque ordre que ce soit avec ce vendeur, à l'heure ou vous lisez cet article, il y a peut-être mieux et moins cher...rien ne vous empêche de faire une recherche différente.

L'imprimante achetée en septembre 2015

L'imprimante achetée en septembre 2015

Edit 10-2016

Actuellement, il y a une offre qui me semble sympa (mais pas testée) sur gearbest : une prusa A8 pour moins de 155€ transport inclus (et moins encore en passant par ebuyclub ou igraal) : elle ressemble beaucoup à la mienne.

Par contre, ce kit ne semble pas inclure de bobine de consommable (plastique 1.75mm en PLA ou ABS) : penser en acheter

C'est à partir de 23€ sur Gearbest,  et à partir de 18€ sur Ebay pour une bobine de 1Kg (environ 340 mètres de long) franco de port

Ou sinon : un assortiment de  8 petites bobines de 10m de différentes couleurs (attention, c'est juste bon pour un petit objet : environ 30g par couleur) pour 7€ chez Banggood

Comme expliqué dans mes articles le PLA est plus facile d'utilisation mais un peu plus fragile

promo de de fin 2016

promo de de fin 2016

Elle a :

- une très bonne note (97%),

- une livraison rapide (pour ma part moins de 10 jours par FEDEX),

- un tarif franchement sympa : environ 215€ avec 2 rouleaux de 1 kg de matière (nature ABS ou PLA et couleur au choix : chaque rouleau coûte de 20 à 50€ pièce suivant le vendeur !,

Ce matériel étant plutôt cher et hors CE, il faut s'attendre à payer une taxe de douane : 46€ de frais de douane un semaine après avoir reçu le colis pour ma part !!!!...

- une zone de travail de 210 mm par 210mm par 200mm de haut : c'est pas mal !

- ouverte (open source) et pilotable par programmes freeware (Repetier : j'en parlerais plus tard)

- un finition plutôt aboutie d’après les photos : et très correcte IRL sur le matériel reçu...

- elle existe en acrylique (genre plexyglass) noir ou transparent : j'ai pris en noir car c'est peut-être plus resistant que le transparent (pas sur).

En points négatifs, on pourra dire à première vue :

- elle est plutôt imposante L : 520mm, l : 420mm, h : 440mm mais il n'y a pas de secret si on veut pouvoir faire des grandes pièces, il faut que la machine soit grande aussi !!!

- elle est plutôt lourde : beau bébé de 8 kg : c'est aussi un signe de rigidité et de solidité : donc positif au final !!

- elle est complètement en kit : 6 heures de montage à prévoir (dont 1/4 du temps pour le câblage) avec une notice des plus succincte : pas à la portée du premier venu.

Le déballage et le montage :

Transport rapide !

Transport rapide !

Un joli jeu de mecano !
Un joli jeu de mecano !Un joli jeu de mecano !
Un joli jeu de mecano !

Un joli jeu de mecano !

Le colis est très bien réalisé :

- un carton bien rigide

- 2 bobines (une de PLA et une d'ABS)

- Du ruban adhésif de peintre pour mettre sur le plateau chauffant

- Les pièces de la machine sur trois plateaux en polystyrène avec alvéoles découpées qui sont empilés et enroulés dans du film d'emballage.

Aucune notice papier n'est fournie (comme indiqué dans l'annonce), juste 4 liens internet sur la carte mémoire fournie et envoyés par mail par le vendeur :

Here is a SD card in the box. But more information you can get as below: http://yunpan.cn/OcFBFJPMexsJcu (code:7bcc): le firmware (mais c'est vide actuellement)

http://yunpan.cn/OcFBFyivIbaFJe (code:4686): drivers FTDI (usb-série)

http://yunpan.cn/OcFBFQw5V4Za89 (code:f666): guide de montage (très moyen pour black)

http://yunpan.cn/OcFBFcWBrnSnan (code:719f); programmes (des vielles versions de Repetier-host et Cura)

La carte SD contient seulement des pilotes, la notice light en PDF et un fichier d'exemple (gcode) : lien ici

Descriptions des éléments constitutifs de la machine :

Les éléments de la machine sont en acrylique (genre plexiglas) de 8 mm d'épaisseur et découpé au laser : très belle finition.

Les éléments sont recouvert d'un film de protection de chaque coté (pas simple à enlever).

Il y a également 5 gros moteurs pas à pas :

- 1 axe X (gauche-droite) sur courroie

- 1 axe Y (avant -arrière) sur courroie

- 2 pour l'axe Z (haut-bas) sur vis carrée

- 1 pour l'extrudeur (avance du fil vers la buse)

Il y a aussi la carte de contrôle (dérivé d'Arduino certainement, dans sac antistatique scellé)

- 13 borniers à visser (pour moteurs, fin de course, alim...)

- un port USB (pilotage), cordon de 1.2m fourni

- un port micro-SD : impression offline (sans ordinateur)

- un connecteur vers afficheur 4 lignes et 5 boutons

Un plateau chauffant (qui ressemble à un circuit imprimé) recouvert d'une plaque d'aluminium de 3mm anodisée en noir.

Une alimentation à découpage 12 volts, 15 ampères soit 180 W (l’annonce parle d'une consommation électrique moyenne de 80W ! ), la résistance de la l'extrudeur fait déjà 40W seule.

Le bon coté est que cette machine chinoise (donc pas trop CE ou NF) est parcourue que par une tension de 12 volts : pas trop de risques d'électrocution.

Les glissières semblent de bonne qualité : tige "inox" et glissières en aluminium + nylon ou matériau similaire pour frottement faible

Les "butées" de l'axe Z sont également le châssis de l'axe X : ces éléments ont été imprimés sur imprimante 3D.

L'extrudeuse montée partiellement et ses 2 ventilateurs (refroidir le fils en sortie de buse et le moteur d'avance de filament)

On trouve aussi le support de bobine de filament en kit.

Il y a enfin plein de vis, écrous (en quantité plus que suffisante) et quelques outils de montage

- 4 clès allen

- 1 tournevis cruciforme

- une clé plate 10-13mm

- une pince coupante

Je vous conseille d'avoir en plus :

- des vrais tournevis

- une autre clé de 13

- pince brucelle (pour mettre en place les écrous dans le châssis acrylique)

- un fer à souder (pour étamer les fils électriques)

Montage :

Pour le montage, il faut à la fois regarder :

- la notice "M-505 Manual-tranparent.pdf",

- les photos de montage pour modèle noir dans différents répertoires (frame assembly, rod assembly, ...un vrai bordel)

Attention : la plaque arrière est montée dans le mauvais sens sur le guide pour le modèle noir !!!!!!

- les photos de la machine montée du répertoire "printer pictures".

Il faut être minutieux et patient, 4 points à se méfier (à mon avis) :

- le galet de courroie d'axe Y était dans mon cas monter sans rondelle de chaque coté : trop de frottements entre les joues du galet et le chassis en plastiques : il y a des petites rondelles en surnombre qui font parfaitement l'affaire.

- Tendre les courroies juste bien (qu'elles soient droites mais pas raides).

- prévoir suffisamment de longueur (à la course maxi de la table) et pas de risque de pincement aux différents fils électriques avant de les couper à la bonne longueur.

- le montage des glissières + courroies de l'axe X peut faire forcée de trop les moteurs de l'axe Z : faire des essais et des réglages sans filament et ajouter de la graisse ou huile mécanique sur les tiges à filetage carré si besoin.

Au début mon moteur Z gauche sautait des crans : pas bon du tout pour la pièce et la machine.

Une fois ajusté et graissé : plus de problèmes.

Dans un premier temps, régler le fin de course de l'axe Z assez haut.

Et maintenant on peut brancher (et espérer que tout se passe bien...)

Vous avez tout vérifier, c'est sur ? alors branchez...

Si il n'y a pas d'explosion ou de grosse fumée noire, c'est plutôt bon signe (humour).

Machine vue sous tous les angles (après 6h de montage...)
Machine vue sous tous les angles (après 6h de montage...)
Machine vue sous tous les angles (après 6h de montage...)
Machine vue sous tous les angles (après 6h de montage...)
Machine vue sous tous les angles (après 6h de montage...)

Machine vue sous tous les angles (après 6h de montage...)

Déplacement suivant les 3 axes (sans ordinateur)

Les 5 boutons près de l'afficheur sont les 4 positions de déplacement (haut, bas, gauche pour retour, droit pour valider) et le bouton menu au milieu.

Appuyer sur le bouton du menu (oui au milieu)

Appuyer avec le bouton bas jusqu'à "position" (curseur devant) et valider avec "bouton droit"

Si vous êtes très confiant : il y a "home All" les 3 directions arrivent à leur origine (fin de course), si vous êtes moins confiants : essayer "X position Fast", puis Y puis Z puis Extruder (moteur de filament).

Réglage de l'horizontalité de la table chauffante

Cette phase est primordiale, sinon la buse peut heurter le plateau chauffant ou la pièce risque de se décoller en cours de fabrication.

Régler le niveau de la table chauffante avec le tuto "M-505 how to level hot bed.pdf"

Pour simplifier :

Visser la table chauffante à mi-course des ressorts.

Régler le "fin de course" Z pour frôler la table (fonction "Home Z") de l'afficheur (se préparer à débrancher la prise secteur en cas de problème !).

Ajuster les 4 coins (en déplacent les axes X et Y) pour que une feuille de papier classique passe juste entre la buse et la table.

Si vous avez un produit genre "freinfilet faible" (qui colle partiellement la vis dans l'écrou) : utiliser le : sinon çà se dérègle avec les vibrations.

Remarque : pour déplacer l'extrudeur (sortie du fil plastique fondu), c'est plus pratique avec le logiciel "Repetier-Host" (voir l'article Logiciels, lien plus bas) que avec les boutons de l'imprimante.

Première impression 3D (offline)

Sur la carte mémoire, il y a un exemple "TEST FILE.gcode"

Avant de l'imprimer il faut amorcer la machine avec le filament (PLA de préférence)

On va préchauffer la machine : menu /quick setting /preheat PLA (préchauffage pour du filament PLA préréglé à 210°C pour la buse et 70°C pour la table : 5 minutes environ)

Toujours pas de grosse fumée noire ? bien ....

Lorsque la buse est à température (c'est écrit sur l'afficheur) : faire entrer le fil dans le trou supérieur de l'extrudeur.

Pour aider, à coté de ce trou il y a une vis et un écrou : remonter l'écrou jusqu'à la tête de vis et appuyer sur la tête de vis : çà ouvre les mâchoires de l’entraîneur de fil.

Enfoncer le fil sans forcer, bouger le fil pour trouver le trou qui va au chauffage après l’entraîneur de fils.

Faite descendre le fils (plutôt avec la commande électrique) : menu /position/Extr. position (chez moi le bouton haut fait descendre !) jusqu'à que le fils sorte par la buse : c'est pret

Maintenant on peux imprimer

La carte mémoire est bien en place ?

menu/print file/TEST FILE.gcode et on valide (bouton droit)

Cette impression dure environ 40 minutes et donne un objet cubique de 4 cm de coté avec 4 trous sur le dessus : pot à crayons pas stable ?

Spécifications de l'imprimante Prusa I3 M-505

Les paramètres suivants sont à prendre en compte :

- Buse de 0.4mm de diamètre

- épaisseur des couches 0.2mm

- dimensions du plateau 220mm par 220mm

- vitesse moyenne de 50 mm/s

- 1 buse pour filament de 1.75mm (250°C maxi)

- je n'ai pas réussi à dépassé 80°C pour la température du plateau : ce qui est plutôt juste pour le filament en ABS.

Prochainement ; je vous expliquerais comme améliorer çà...

 

Autres articles en relation :

Partie 2 : pilotage de l'imprimantes et logiciels de création 3D

Partie 3 : Astuces pour l'utilisation de l'imprimante

 

Différentes améliorations ou petits accessoires utiles (à mon gout)

Ajout d'une rampe lumineuse

Ajout d'une prise secteur, d'un fusible et interrupteur

Amélioration du chauffage du plateau et isolation thermique de la buse

Amélioration de la buse de ventilation (Fan Duct)

Ajouter un porte outils (ça ne sert pas tous les jours mais évite de les chercher lorsqu'on en a besoin...)

Photographies diverses :

Remarque : Ces photos proviennent des premiers essais, les impressions de la machines sont maintenant de meilleur qualité après avoir améliorer la machine (buse de ventilation entre autre) et après avoir maîtriser les paramètres d'impression (voir partie 2 et 3)

Différents essais avec des défauts qui s'améliorent avec l'apprentissage des fonctions, on peux réparer avec un petit chalumeau...
Différents essais avec des défauts qui s'améliorent avec l'apprentissage des fonctions, on peux réparer avec un petit chalumeau...
Différents essais avec des défauts qui s'améliorent avec l'apprentissage des fonctions, on peux réparer avec un petit chalumeau...

Différents essais avec des défauts qui s'améliorent avec l'apprentissage des fonctions, on peux réparer avec un petit chalumeau...

Boite en PLA pour Oscilloscope en kit (DSO138 de banggood), le fichier à imprimer vient de thingiverveBoite en PLA pour Oscilloscope en kit (DSO138 de banggood), le fichier à imprimer vient de thingiverve

Boite en PLA pour Oscilloscope en kit (DSO138 de banggood), le fichier à imprimer vient de thingiverve

Une fois que l'on a appris à se servir d'un logiciel de création 3D, il est possible de créer des formes complexes et personnalisées (http://www.thingiverse.com/thing:1494092)Une fois que l'on a appris à se servir d'un logiciel de création 3D, il est possible de créer des formes complexes et personnalisées (http://www.thingiverse.com/thing:1494092)

Une fois que l'on a appris à se servir d'un logiciel de création 3D, il est possible de créer des formes complexes et personnalisées (http://www.thingiverse.com/thing:1494092)

Pour répondre à la question de like73 : la courroie est pincée avec les pièces en forme de clavette

Pour répondre à la question de like73 : la courroie est pincée avec les pièces en forme de clavette

Voir les commentaires

Rédigé par cyril50

Publié dans #Informatique, #imprimante 3D, #Bricolage