Articles avec #informatique tag

Publié le 3 Octobre 2010

Ce tuto peut aider à paramètrer une Caméra IP wifi (ou filaire) :

J'ai écrit ce guide pour cette caméra IP wifi motorisée chinoise que l'on trouve sur EBAY pour une somme modique mais avec une notice "imbuvable".

cam-wifi.JPG

Ce tuto peut servir pour d'autres caméras IP, les menus et fonctions seront un peu différentes.


Les thèmes abordés dans ce tuto seront :

- le branchement et la mise en service

- le paramètrage de l'adresse IP, des paramètres WIFI, les paramètres FPT (envoi de photos capturées)

- paramètrage de la box (parefeu, NAT) pour pouvoir visualiser la vidéo à partir d'internet sur ordinateur, telephone, iphone, ...

 

 

 

Première étape : le branchement et la mise en service

1 : brancher l’adaptateur secteur

2 : brancher le cordon réseau au routeur et à la caméra (c’est mieux même si on veut un connexion wifi ensuite)

3 : installer et lancer le programme joint sur le CD « IP CAM Tool » (il donne l’adresse réseau le la camera)

ipcamtool


Faire un double clic sur la caméra à régler (ou entrer l’adresse dans la barre d’adresse de internet explorer, il n’y aura pas  toutes les fonctions dans mozilla, opera ou autre)

 

On arrive sur la page login : user : admin, (pas de mot de passe), cliquer sur « sign in »

login

 

On arrive sur la page principale, régler la taille de capture, tourner, …

menu

Internet Explorer peut demander l’installation d’un activeX, il faut accepter.

 

Si IE vous dit qu’il n’accepte pas cet activeX (non signé ou truc du genre), il faut modifier les paramètres par défaut de IE :

Outils/options internet/sécurité/personnaliser le niveau

Rubrique activeX : autoriser les contrôles précédemment…, autoriser les scriptlets, demander les contrôles non signés puis fermer IE complètement et réessayer… çà devrait fonctionner cette fois.

 

Etape 2 : le paramètrage

Allez dans l’onglet « for administrator » pour paramétrer (cliquer sur sumit pour valider les pages modifiées) :

 

Device info : juste pour connaitre la version firmware

 

Alias : donner le nom que l’on veut à la caméra

 

Date&time : vérifier heure, date et fuseau

 

Users settings : donner des accès restreints à d’autres personnes (ou pas)

 

Multi device : permet d’ajouter d’autres caméras sur la vision multi fenêtre

 

Basic network : donner une adresse IP spécifique, par exemple :

(On peut laisser par défaut mais une adresse IP fixe est obligatoire si on veut voir sa camera sur internet : à l’extérieur de son reseau)

 

Vérifier si votre réseau commence par 192.168.1.XXX, pour le savoir, il faut aller dans l’interface de gestion de votre routeur (ou box adsl)

network


Wireless lan : configuration du WIFI :

Toutes les infos sont dans la page configuration wifi de votre routeur (cryptage…)

A noter que cette camera ne gère pas le WPA (j’ai pas trouvé en tout cas)

wifi

 

ADSL setting : je n’ai pas eu besoin d’y toucher

UPnP : je n’ai pas eu besoin d’y toucher

DDNS : si vous avez une adresse IP INTERNET FIXE (pas la 192.168….., çà c’est celle du réseau de votre maison ou bureau) : alors pas besoin (si vous ne savez pas, demander à votre fournisseur d’accès FREE, orange, Alice, …)

Si votre IP n’est pas fixe, ouvrez un compte gratuit chez dyndns.com (ou autre) et remplir les cases avec vos identifiants

Personnellement, je suis chez SFR (ex NEUF), pas d’IP fixe, mes identifiants DYNDNS sont dans ma SFR BOX (NB4), donc pas besoin de les renseigner à nouveau dans la caméra

 

Mail service : fonction super cool, la caméra vous envoie un mail si un mouvement est détecté (avec photo en pièce jointe) :

Fonctionne très bien avec mail « laposte.net », (je n’ai pas réussi avec GMAIL…), mettre votre identifiant et votre mot de passe comme sur capture d’ecran (user sans le @laposte.net)

mail

 

FTP service : Permet d’envoyer les photos capturés sont internet via la liaison FTP (file transfert protocole)

ftp

 

Chaque fournisseur d’accès  internet (FAI) donne le droit à un espace pour créer sont site sans supplément de prix) : utiliser cet espace en activant la fonction dans votre « espace abonné », donner un nom à votre site (qui servira de répertoire de sauvegarde pour vos photos).

 

Si vous avez déjà un site, vous pouvez créer un répertoire qui servira seulement aux photos sans interaction avec le reste.

 

La fonction « upload image now » permet d’envoyer des images sur le FTP tous les n secondes (peut être intéressant pour afficher la webcam sur un site), je ne sais pas si on peut choisir le nom du fichier JPG

Un programme simple et gratuit pour accéder  en FTP à un site s’appelle « FILEZILLA »

Une fois intallé : fichier/gestionnaire de site/nouveau site

Entrée le nom de l’accés FTP (chez free, c’est par exemple : ftpperso.free.fr)

Port 21, serveur : FTP, authentification : normale, identifiant et mots de passe (fournis par votre FAI)

filezilla

 

Alarm  service :

Permet d’activer le détecteur de présence, régler la sensibilité, utiliser l’entrée et la sortie câblée (prise sur la caméra), de choisir les événements en cas d’alarme (envoi de mail,…), choisir la fréquence d’envoi d’images

 

Upgrade : mise à jour firmware (mais je ne connais pas le site du fabriquant)

 

Restore factory setting : reset complet : suppression des paramètres rentrés précédemment

 

Reboot device : faire redémarrer la camera (si un bug se produit)

 

Back : retour à la fenêtre principale

 

Etape 3 : paramètrage de la box

Maintenant il ne reste plus qu’a créer une règle de « translation d’adresse réseau » sous nommé NAT dans les box si on veut pouvoir accéder à la caméra depuis internet 

Pour la SFRBOX (NB4) : il faut aller dans « reseau » puis « NAT », pour un autre modèle, chercher dans l’aide (ou google) avec des mots clés comme « NAT », « ouvrir un port », « reglace parefeu de la box »…

 

On crée une règle comme ceci :

nat sfr

-          On donne un nom à la règle,

-          si on ne sait pas si c’est le port entrant ou sortant qu’il faut ouvrir, on met « les 2 », logiquement ici, c’est le TCP qui sert.

-          Type « port », car on ouvre un port seul (pas une plage de port)

-          Port externe : numéro du port qui servira pour accéder à la caméra depuis l’extérieur, il faut mieux choisir 80 ou un port supérieur à 8000 en général (peu utilisé par d’autres applis)

-          Adresse de destination : l’adresse IP de la caméra sur votre réseau interne (d’où l’obligation de figer l’adresse IP et ne pas laisser le routeur choisir une adresse)

-          Port de destination : 80 si on ne l’a pas changé dans la configuration de la caméra (c’est le port « http » par défaut)

 

Pour accéder à votre caméra depuis internet : on tapera une adresse qui ressemble à :

 

Mon_nom_de _domaine.dyndns.com  (pas de : XXXX si  le port externe est 80)

 

 ou Mon_nom_de _domaine.dyndns.com :8880

 

Si on a une adresse IP connue, cela  donne :

 

xxx.xxx.xxx.xxx :8880 (avec les chiffres de l’adresse IP à la place des « xxx » et 8880 si c’est le port choisi)

 

Remarque : cela ne fonctionne pas depuis votre réseau interne, c’est normal, le routeur ne veut pas boucler sur lui-même, pour accéder à la camera de chez vous, il faut taper l’adresse réseau interne (192.168.1.100 par exemple)

Proxy pour accéder à la caméra depuis un point d’accès qui bloque la connexion :

Au cas ou le point d’accès internet vous interdit les adresses du type « adresse :port », on passera par un proxy  (c’est un site qui permet passez outre certaines limitations et permet de cacher sa vraie identité) : le meilleur que j’ai pu tester actuellement (fin 2009) est : http://gleeto.com/

 

Accéder à l’image de la caméra depuis n’importe quel explorateur internet :

Pour que cela fonctionne avec un pocket PC, il vaut mieux avoir le port 80 en port externe  (car l’IE pour pocket PC n’aime pas les adresse avec un port ( :XXXX)

 

 Comme dit précédemment, Internet Explorer est nécessaire pour le paramétrage car cette caméra utilise les « activeX » pour accéder à la plupart des fonctions.

Il est néanmoins possible d’afficher la vue de la caméra avec  n’importe qu’elle autre explorateur en utilisant la ligne de commande : xxxxxxx/snapshot.cgi

 

Cela donnera :

Mon_nom_de _domaine.dyndns.com :8880/snapshot.cgi

Ou 192.168.1.100/snapshot.cgi en interne

Cela fonctionne très bien : testé sur WII, Iphone, pocket PC, mac, mozilla

(il faut bien sur rafraichir manuellement la fenêtre, bouton à coté de la barre d’adresse)

Une fenêtre va s’ouvrir pour demander le login/mot de passe (admin/rien par défaut)

Bien sur on peut sauver ce lien en favoris, çà évitera une frappe fastidieuse…

 

Sur pocket PC :

pocket

 

Sur Iphone :

iphone

 

J’espère que ce tuto vous a aidé

 

Il peut y avoir des mises à jour sus le site de l’importateur :

http://www.szjove.com/xiazai.html

Je n’ai pas eu l’occasion de tester

Voir les commentaires

Rédigé par cyril50

Publié dans #Informatique

Repost 0

Publié le 27 Juin 2010

XBMC est certainement le logiciel "médiacenter*" le plus performant et le plus novateur.

Malheureusement, c'est peut-être aussi le plus compliqué à configurer, il manque cruellement d'un" wizard" (assistant) qui ferait çà sans se perdre dans les menus de menus de menus....

 

* (qui permet d'acceder facilement à tout type de média : films, séries, musiques, ...)

  screenshot000.jpg

 

Je vais donc expliquer comment règler les paramètres qui me semblent important dans la partie 2 du TUTO.

 

Mais avant cela, vu que j'ai passer quelques heures à essayer de l'installer sous LINUX (sans connaitre Linux), je pense que mon expérience peut aider.

 

1 intallation :

1a : Sous Linux :

Contrairement à ce que l'on entend assez souvent LINUX EST SOUVENT BIEN PLUS GALERE QUE WINDOWS A PARAMETRER car il est réalisé par des passionnés pour des passionnés et dès que vous avez une machine légerement "exotique" cela devient extremement compliqué d'installer une carte WIFI donc le chipset n'est pas reconnu, forcer une résolution d'écran (j'ai le problème avec mon TV plasma) .......

 

Si vous voulez neanmoins essayer, 2 choix s'offrent à vous :

 

le plus simple : télécharger le "liveCD XBMC" : ici ou recherche google "xbmc liveCD"

On peut même faire une clé USB bootable en suivant ce tuto (en englais) : ici

Attention : cette version ne fonctionne apparement pas en WIFI et la configuration du clavier est QWERTY

<newbie>

Mais c'est quoi un liveCD : c'est un CD bootable qui permet de tester un système d'exploitation (linux dans ce cas) sans rien installer sur le disque dur du PC, si on est satisfait par le test on choisi alors l'installation définitive sur le disque dur, sinon, on retourne à windows

</newbie>

 

On grave le CD à partir de l'image (avec un outil de gravure genre NERO),

On démarre l'ordinateur à partir du CD (il y a un menu genre "choose boot order" au démarrage du PC si besion)

On choisi la sous-version suivant son processeur graphique (intel, ati ou nvidia, si vous ne savez pas :  il y a souvent un autocollant sur le PC qui dit çà)

Et là çà marche (ou pas)

 

Installation Linux moins simple :

- Telecharger un CD linux (Ubuntu semble un des mieux) : http://www.ubuntu-fr.org/telechargement

- Choisir la version francophone (ou pas, à vous de voir))

- Graver, démarrer sur le CD, coisir installation complète (votre disque dur sera éffacé)

- L'ordinateur démarre maintenant sur linux (lucid lynx dans mon cas)

- si vous avez de la chance, tous les périphériques (reseau, carte vidéo, carte son, ...) seront reconnus sinon vous avez quelques heures à passer sur les forums pour trouver une solution à votre problème...

 

Installer XBMC :

en mode commande : http://wiki.xbmc.org/?title=HOW-TO_install_XBMC_for_Linux_on_Ubuntu_with_a_minimal_installation_step-by-step

Ouvrir une fenêtre "terminal" :

taper :

sudo apt-get install python-software-properties pkg-config
sudo add-apt-repository ppa:team-xbmc
sudo apt-get update
sudo apt-get install xbmc xbmc-standalone
sudo apt-get update

Si vous avez une carte nvidia (ion ou autre) , il existe un plugin qui permet l'acceleration matériel : TOP

sudo apt-get install libvdpau1 nvidia-185-libvdpau

Ajouter le plugin XBMC repo (permet les mises à jour et l'ajout de fonctions complémentaires en mode graphique :

 

 

Il existe peut-être un programme d'installation mais j'ai pas trouvé...

Vous devrez peut-être installer "nautilus" qui est un explorateur de fichier évolué (pour voir les répertoires cachés, ...)

 

1b : pour l'intallation sous Windows  :

installer le programme à partir du site XBMC.org ou directement

 

Pour l'installation PC de la version en cours "9.11", on peut choisir une installation normale et une installation "portable", je conseille la "normale" car la "portable" fonctionne très mal (sur mon PC en tout cas).

 

Voir les commentaires

Rédigé par cyril50

Publié dans #Informatique

Repost 0

Publié le 24 Juin 2010

Problèmes avec l'icone éjecter (retirer un périphérique en toute sécurité) de windows XP :

 

Dans executer, taper  : %SystemRoot%\System32\RUNDLL32.EXE shell32.dll,Control_RunDLL hotplug.dll

 Cela ouvre le dialogue d'ejection et apprès avoir ejecter le disque USB, oh miracle, l'icone reapparait dans le systray...

 

Autre solution : bouton droit de la souris sur la barre du bas /propriétés/ personaliser

selectionner : toujours affiché pour "retirer le périph...."

 

info trouvée ici

Voir les commentaires

Rédigé par cyril50

Publié dans #Informatique

Repost 0