Publié le 23 Août 2015

Quelle ressemblance !!

Quelle ressemblance !!

Ma curiosité m'a incité à acheté la camera IP Xiaomi "Xiaomi Xiaoyi Small Ants" (30€) puis j'ai acquis une autre très ressemblante ESCAM "QF605" (35€).

les fiches techniques sont assez similaires également :

- CMOS HD (720P) haute sensibilité

- Sauvegarde des enregistrements sur carte microSD

- alimentation par microUSB 5V

les fiches techniques (issues de BANGGOOD sont affichées plus bas)

Edit 04-2016 : ces 2 caméras sont maintenant obsolètes : il y a bien mieux maintenant

YI :

ESCAM :

Ces 2 caméras sont très facile à paramétrer mais il est OBLIGATOIRE d'avoir un smartphone Apple (IOS) ou Android.

1 : Prevoir une carte microSD si on désire des enregistrements (c'est presque inutilisable sans carte mémoire).

on installe l'application dédiée :

pour XIAOMI : il y en a 2 (leur nom étant en chinois : impossible de les trouver de trouver la deuxième dans l'appstore sur IOS : nul), il faut utiliser le QRCODE de la mini notice (qui est en chinois aussi) :

Une avec icone verte avec une "maison MI" : lien android : http://home.mi.com/download/ (http://app.mi.com/download/75542)

Pour IOS ; chercher "XIAOMI" et installer la "maison MI"

edit 12-15 :

la 2ème appli Xiaomi est de nouveau dispo pour Iphone, chercher "XIAOMI" ou "YI home" (V2.0)

Néanmoins, les 2 apps sont maintenant presque similaires : donc plus d'intéret d'avoir les 2.

Si vous avez l'ancienne version de Mi Home : NE FAITE PAS la mise à jour : le time code est uniquement au fuseau horaire chinois (+6h) : rester en V1.8.1 si possible.

Pour IOS : rester en App V1.81 pour MiHome si possible (ou installer cette version avec un outil genre ifunbox (si jailbreaké) : ici)

Pour Android : je ne sais pas si c'est pire (je ne l'utilise pas trop).

Si une personne à une astuce pour le fuseau horaire je prends.

il y a bien ce firmware modifié : http://robinhenniges.com/en/fix-xiaomi-xiaoyi-small-ant mais est-ce que le russe qui a modifié çà n'a pas un peu TROP bricolé le firmware ?

Site en anglais intéressant pour les mises à jour : http://www.xiaoyi.com/en/functions_en.html

Forum qui donne des liens de téléchargement de firmware : http://www.miui.it/forum/index.php?threads/raccolta-firmware-xiaoyi-ants-camera.12610/

ou ici : http://xiaoyi.querex.be/

J'ai essayé aussi un firmware US : ici

La caméra parle bien en anglais au lieu de chinois mais impossible de la synchroniser avec l'appli (IOS ou ANDROID)

Edit 04-16

Les applications IOS et android de XIAOMI sont devenues POURRIES depuis 2015 que ce soit pour IOS ou ANDROID.

Le time code est foireux si vous n'êtes pas en GMT+8 (fuseau chinois)

Pour android : utiliser cette version (mise à jour possible actuellement)

Pour IOS : rester en V1.8.1 si possible (ou installer cette version si jailbreaké)

Edit 12-2016 c'est OK avec l'application MIHOME

 

Note pour IOS ou Android :

Si l'appli est en chinois :

désinstallez là.

Passer la langue du téléphone en anglais.

Réinstaller l'appli : elle s'installe en anglais si çà se passe comme il faut.

Remettre le téléphone en français, l'appli reste théoriquement en anglais.

Une avec icone qui est verte (qui était rouge) avec une caméra : http://www.xiaoyi.com/home/app/down.html

La "maison MI" est mieux en fonctions (à mon gout) mais déconne parfois en 3G, la "caméra verte" (ex rouge) fonctionne un peu mieux en 3G.

Les QRcodes, l'icone "MIhome" et "YI home camera"
Les QRcodes, l'icone "MIhome" et "YI home camera"Les QRcodes, l'icone "MIhome" et "YI home camera"

Les QRcodes, l'icone "MIhome" et "YI home camera"

Pour la ESCAM, il faut installer l'appli. "NVSIP" ou scanner le QRCode fourni dans la notice :

http://webapp.yoosee.cc/qrcode/nvsip

2 : dans l'appli, on se fait un compte (ou identification si dejà existant) : çà permet d'avoir ses caméras et paramètres sur un autre smartphone/tablette

3 : on suit les instructions :

Pour XiaoYi, on branche la camera, on fait un reset de celle-ci (petit trou derrière), la camera dit quelque chose (en chinois), on clique sur "ajouter" dans l'appli, on entre le code de notre wifi dans l'appli (pour que l'appli le transmettre à la caméra), et logiquement c'est fini.

Pour ESCAM : c'est sensiblement pareil sauf que soit on se connecte au wifi de la camera (add wifi device) ou on approche le téléphone de la caméra pour transmettre la configration par onde sonore (add by sound wave).

4 : c'est fini : on peux maintenant se connecter à la caméra via l'appli que l'on soit chez soit (sur son wifi domestique) ou partout sur terre (tant qu'il y a un hotspot wifi, 3G, 4G, ....) .

Contrairement aux caméras IP classiques (voir mes tutos sur ce blog), aucun besoin d'adresse IP fixe ou de DNS, aucun paramétrage fastidieux de parefeu dans la box pour laisser passer le flux

maintenant : les avantages et les inconvénients entre les 2 caméras :

Avantage ESCAM :

- Le pied de la ESCAM est facile à démonté est dispose d'une embase magnétique : super idée pour la fixer sur le frigo ou un une autre surface métallique.

Le pied de la xiaomi risque de casser pour accéder aux emplacements de vis : il faut tirer puis tourner la base dans le sens des aiguilles d'une montre (vue du haut de la base) : vous voyez les bases déclipsées sur la photo en haut de l'article).

- il semble possible d'afficher l'interface de la ESCAM sur un PC/MAC car l'interface sur smartphone donne les informations réseau (adresse IP, port et LAN) : mais le flux (quicktime) ne semble pas compatible avec Chrome ou IE : pas au point

- La xiaoYI n'a pas de vision infrarouge (une nouvelle version de cette caméra en est maintenant équipée en 08-2015) alors que la ESCAM à des LEDS infrarouge et un filtre "IRCUT" automatique (permet d'y voir en belles couleurs le jour et d'avoir une vision infrarouge (N&B) très précise).

Néanmoins le capteur qui équipe ma XiaoYI est très sensible et elle voit "comme un chat" la nuit : elle donne une bonne image N&B tant qu'il y a un peu de lumière (veilleuse, réverbère...) : voir dessous

La XaoYI est performante de nuit sans infrarouge

La XaoYI est performante de nuit sans infrarouge

- le time code (horodatage) sur la vidéo xiaoYi est au fuseau horaire chinois !! (6h de plus que en france) et impossible pour le moment de le modifier.

Celui de la Escam est réglable comme necessaire.

Avantage XIAOYI maintenant :

- l'appli "verte" de XiaoYI donne une barre de temps avec un récapitulatif sous forme de traits orange aux instants ou un enregistrement (détection de mouvement) a été effectué : c'est une très bonne idée.

Pour accéder à un de ces enregistrements, on glisse le doigt sur cette barre des temps jusqu'au jour et heure choisie et la vidéo se charge.

La ESCAM donne juste une liste et la mienne enregistre toutes les 10 minutes (sans raison).

"Xiaomi YI" VS "ESCAM QF605" : 2 cameras IP wifi  ultra facile à installer

- La ESCAM n'est absolument pas grand angle (3.6mm soit 48° d'ouverture) par rapport à la XiaoYI (2.1mm soit 105°) : ci dessus la même vue avec les 2 caméras :

EScam 3.6mm

EScam 3.6mm

XiaoYI (le cadre rouge montre la différence par rapport à ESCAM)

XiaoYI (le cadre rouge montre la différence par rapport à ESCAM)

Belle illustration de rapport distance de focale-angle de vue (issue de :http://www.cctvforum.com/viewtopic.php?f=19&t=39997)

Belle illustration de rapport distance de focale-angle de vue (issue de :http://www.cctvforum.com/viewtopic.php?f=19&t=39997)

Inconvénients des 2 caméras :

- Aucune des 2 caméras n'est capable d'envoyer un mail ou une notification d'intrusion lorsque l'on est pas à notre domicile (la fiche technique de ESCAM dit que c'est possible mais j'ai pas réussi).

Si une personne vole la caméra (un comble !), elle part avec toutes les images également : plutôt nul

- Pas de fonction cloud également (sauf serveur Xiaomi à acheter en plus : genre de NAS)

- Pas de possibilité d'acceder à la caméra avec un pc /mac/linux ni même une autre appli que l'appli propriétaire : nul aussi.

Conclusion :

Ce sont des caméras très intéressantes (pour le prix) car leur mise en fonction est accessible au plus grand nombre mais les fonctionnalités sont très limitées par rapports aux caméras IP classiques qui sont certes fastidieuses à installer mais qui donnent accès à beaucoup plus de fonctions (alarme mail, sensibilité et zone de detection, planing d'alarme et ftp entre autre).

Utilisation en extérieur :

Vous aurez remarqué sur les photos précédentes que j'ai fait des test en extérieur alors que ces caméras ne sont pas prévues pour çà :

voilà donc l'astuce : ce coffret étanche avec façade transparente convient parfaitement (< 3€) : lien

Edit : 04-2016 : la vitre de ce boitier ne laisse pas passer les infrarouges (testé) : ne pas utiliser avec une caméra équipée de LED IR.

Il faut aussi un bout de mousse à mettre au fond de la boite (pour plaquer la caméra contre la vitre), un presse étoupe (étanchéité du passage de câble USB : magasin d’électricité ou 2€ sur EBAY : prévoir le passage de la prise micro USB), des vis (inox) et des bouts de profilés PVC pour le support (à vous de voir).

Jolie boite chez BANGGOOD

Jolie boite chez BANGGOOD

Et voilà....

Et voilà....

Voir les commentaires

Rédigé par cyril50

Repost 0

Publié le 27 Juin 2015

Poivrons farcis à l'italienne

Voici une entrée très originale et colorée.

Pour 4 à 8 portions suivant l'appétit, préparation : 15min, cuisson : 30min

Ingrédients :

- 4 poivrons bien rouges

- 1 courgette (400g environ) coupée en julienne

- 5 tomates séchées (coupées en morceaux)

- 1 à 2 échalotes suivant taille

- pincée de basilic (frais ou sec)

- 300g de faisselle (ou mélange faisselle et ricotta pour plus de gourmandise)

- 2 oeufs

- 1 pincée de 4 épices

- 2 c.à.s. d'huile d'olive

- sel et poivre

- 1 mozzarella (coupée en nombre de portion nécessaires)

Préparation (four préchauffé à 180°C) :

Couper la courgette en julienne (émincée finement) et la faire dégorger avec du gros sel environ 15min (mélanger et mettre dans un passoire).

Couper les poivrons en 2 dans le sens de la hauteur pour 8 portions ou ouverts au niveau de la queue pour 4 portions.

Rissoler les échalotes émincées.

Rincer les courgettes et les égoutter.

Mélanger tous les ingrédients de cette farce (sauf mozzarella) ; courgette, échalotes, tomates séchées découpées, faisselle, oeuf, huile, épices...

Farcir les poivrons (les caler sur un plat avec du riz et un peu d'eau).

Faire cuire 25 à 30min, ajouter la mozarella 5 min avant la fin de cuisson.

Recette trouvée dans pub. topmag126

Voir les commentaires

Rédigé par cyril50

Publié dans #Entrées

Repost 0

Publié le 27 Juin 2015

Galettes de légumes &quot;courgettes &amp; carottes&quot;

Ces galettes peuvent être servies aussi bien en entrée, en accompagnement voir en plat léger accompagné d'une salade verte.

Pour 6 à 8 galettes (3 à 8 portions)

Préparation : 10min, cuisson 25 à 30 min

ingrédients :

- 200g de courgette (coupé en julienne)

- 200g de carottes (rappées grossièrement)

- 1 oeuf

- 20g de farine (1 c.à.s. bombée)

- 2 c.à.s. d'huile

- sel et poivre

- pincée de cumin

- pincée de piment doux

Préparation :

Préchauffer le four à 200°C (je pense que cela peut aussi marcher à la poêle).

Laver, éplucher les carottes et préparer les légumes : courgettes en juliennes (émincées finement) à la mandoline et carottes à la grosse râpe.

Mélanger les ingrédients dans un récipient de votre choix.

Faire 6 à 8 galettes sur un plat ou plaque de cuisson (avec papier sulfurisé)

Faire cuire 10 à 15 min de chaque coté.

Recette modifiée d'une idée kitchentrotter

Voir les commentaires

Rédigé par cyril50

Publié dans #Plats

Repost 0

Publié le 21 Juin 2015

Machine de gravure LASER miniature BENBOX

Après avoir réaliser une machine grâce au site instructable : "Pocket laser engraver. by Groover" (sympa mais limitée), j'ai acquis cette petite machine nommée "Benbox" (cela doit être la V6).

Attention la prise micro USB est soudée trop légèrement : brancher cette prise avec précaution ou renforcez les soudures du corps de prise.

Cette machine est chinoise à 100% (comme on peut s'en douter), et contrairement à beaucoup de made in china, elle dispose d'une très bon service de suivi (en chinois) sur le site www.benbox.cn (merci google translate, si vous voyez ce que je veux dire...).

J'ai acheté la mienne sur Banggood pour une centaine d'euros.

Elle est livrée complètement montée, juste le laser à brancher et visser dans le support.

Le carton d'emballage protège parfaitement la machine : mousse blanche avec empreinte de la machine.

La machine est plutôt petite : 15 * 15 *25 cm

Mais du coup, la surface de travail (taille maxi de l'objet à graver) est petite aussi (7 * 7 * 6 cm).

Elle est fournie avec :

- une alimentation 5v 2A (avec prise anglaise que j'ai modifié en version française), prise ronde 5.5mm clasique.

- Un cordon USB vers micro USB pour piloter la machine.

- une paires de lunettes de protection (vertes) marquées "ANSI Z87.1", EN166.F, CE (ce qui ne semble pas dire quelles protègent efficacement contre les lasers mais bon...c'est mieux que rien).

- pas de logiciel : il faut allez sur le site benbox et le télécharger : environ 35Mo (actuellement j'utilise la V3.3.80).

Edit :

V3.04.84 : la vitesse de gravure est théoriquement plus rapide : bof, amélioration de la restitution d'image : bof aussi

V3.5.85 : Corrections de bugs

V3.6.96 : Correction de bugs et impression en niveaux de gris (image Ironman inclue pour test) : très moyen (je vous conseille plutot la méthode expliquée plus bas).

V3.7.99 : ajout de la langue française (approximatif) et japonais

Et si on regardait "sous le capot" :

Intérieur de la bète...
Intérieur de la bète...

Intérieur de la bète...

La machine se démonte facilement par 4 vis Torx 1*40.

Elle est composée de :

- une carte électronique équipée d'un micro-contrôleur AMTEL "MEGA328".

Si c'est comme pour le projet Instructable : certainement programmé en langage ARDUINO avec le code du genre GRBL pour table CNC (mais pas compatible GRBL)

Cette carte a également un circuit de communication USB PL2303 (convertiseur USB série) et de plusieurs transistors MOSFET 9110 pour la gestion moteur et unipolaires pour la gestion du laser : c'est du très bon boulot de réduction des coûts et de dimensions (pour la machine "instructable", il faut 4 cartes à relier ensemble pour un résultat similaire).

- 2 minuscules moteurs pas à pas (on trouve les mêmes dans les lecteurs CD) mais équipés d'une vis de 8 cm (7cm de course de chariot).

Il y a un jeu important dans les glissières "lowcost" de cette machine mais sans effet notable sur le résultat*.

- Un bouton rouge (qui coupe l'alimentation 5V, pas la connexion USB), apparement, il n'existe plus sur la nouvelle version de BenBox.

- Un laser de 300mW bleu-violet 405 nm (405 nanomètres de longueur d'onde), c'est plutôt puissant : le risque de brûlure voir pire au niveau des yeux est réel : porter les lunettes et attention aux enfants !

Ce laser permet de couper du papier épais ou du film plastique !

Pour info ,les pointeurs laser du commerce ont généralement une puissance entre 1 et 3 mW (soit 100 à 300 fois moins), de plus le laser bleu est plus fin donc plus concentré que le laser rouge (le rouge a une longueur d'onde de 660nm généralement).

Il brule superficiellement le bois sans problèmes

Il brule superficiellement le bois sans problèmes

L'installation du logiciel est un jeu d'enfant (en anglais), mais fonctionne uniquement sur pc windows (XP, 7, 8 ou 10).

L’installation comprend 2 phases : le logiciel "Benbox" et le pilote USB. : moins de 5 minutes.

Maintenant une petite vidéo de présentation rapide (désolé pour la voix pas très claire et la caméra qui bouge mais c'est pas si simple) :

Maintenant voyons le logiciel Benbox de plus prés :

Interface avec mes anotations

Interface avec mes anotations

Explication des fonctions du logiciel :

Ce logiciel est "assez" simple et stable mais un peu limité pour le moment.

Il est interressant de noter que le fabricant du BENBOX le fait évoluer en permanence (voir site).

La première chose est cliquer sur le drapeau en haut à gauche et choisir une langue (Chinois, taïwanais, anglais, russe et italien pour le moment).

Lorsque vous déplacer le curseur, il y a un affichage de la fonction dans la langue choisie (j'ai annoté ces fonctions en français sur la vue au dessus).

Connecter l'USB : L'icone bleue en haut à droite est très importante, elle permet de vérifier la connexion du logiciel à la table de gravure : à serial port : vous devez avoir un port d'affiché (le numéro à une importance secondaire).

Si aucun port n'est affiché : vérifier que l'appareil est bien branché, allumé et que le pilote est bien installé.

Mettre en service : Si votre appareil a un bouton rouge en façade, il faut l'activer (je préfère le dire car j'ai chercher avant de m'en apercevoir).

Déplacer le chariot : Si le LASER n'est pas au fond à gauche de la table : utiliser les 4 flèches vertes pour déplacer le chariot.

Préparation à la gravure :

Pour éviter de brûler la zone de travail de votre machine, ajouter une couche de protection : du bois fin (cagette) ou du carton par exemple.

Les paramètres de la gravure :

Réglage de la focale du LASER :

Si vous avez déjà jouer avec une loupe au soleil, vous avez remarqué qu'il faut bien focaliser les rayons pour que ce soit efficace : c'est la même chose ici : le LASER doit être focalisé pour que la concentration soit maximum sur l'objet (suivant sa hauteur).

- mettre les lunettes.

- appuyer sur le bouton "laser faible" ou Weakness dans BenBox : vous devez voir le point LASER faiblement sur votre support.

- régler la hauteur (dévisser le LASER du support blanc), jusqu'à obtenir le point le plus précis (petit) et serrer le support du LASER.

- éteindre le LASER (bouton Eteindre/close)

Vitesse et puissance du laser :

Toujours dans le même menu de paramétrage en haut à droite (trois traits blancs sur fond bleu)

En dessous de serial port, on trouve :

- low light Intensity : réglage 16 : ne pas toucher (ne sert apparemment pas à grand chose)

- intensity (intensité) : puissance du laser de 0 soit 0% (éteint) à 255 soit 100% (puissance maxi)

On demandera pourquoi 0 à 255 plutôt que zéro à 100 ? parce que en informatique on travail en binaire (0 ou 1) et octet (0 à 255 soit 00000000 binaire à 11111111 binaire).

- Speed (vitesse) : vitesse de déplacement des moteurs : une vitesse proche de zéro est lente, une vitesse proche de 1000 est rapide (sur le mien, au delà de 800, les moteurs ont du mal à suivre.

Ce paramètre "SPEED" est très important pour des courbes et mode "outline" (expliqué plus loin), il n'a que peu d'importance pour des images (car Time sera beaucoup plus long).

Pour faire simple :

SPEED 50 = lent(environ 12 secondes par centimètre) : gravure profonde

SPEED 500 = rapide (environ 1 seconde par centimètre) : gravure faible

- Time (temps) :

Le paramètre "Time" est le temps auquel le LASER reste à chaque point du dessin ou du texte (en mode Scan by line : point par point).

TIME est à l'inverse de SPEED : un TIME proche de zéro est faible (augmente la rapidité), une valeur proche de 1000 est longue.

Ce paramètre "TIME" est très important les modes "points par points" (scan by line ou Z shapped)

Pour faire simple :

TIME 50 = rapide (environ 14 secondes pour un A de 4mm (taille1)) : gravure superficielle

TIME 500 = long (environ 55 secondes pour un A de 4mm (taille1)) : gravure profonde

- STEP (pas) : j'ai pas trop trouvé la fonction de ce paramètre !

- Mode de gravure :

On a maintenant le choix entre trois modes de gravure :

- Scan by line (numérisé ligne par ligne)

- Scan by Z shaped (numérisé en forme de Z ! ) : je ne sais pas ce que çà veux dire Mode de gravure un peu plus rapide, la gravure se fait dans le sens allez et retour du chariot, mais le résultat est différent (photo dessous)

- outline (contour) : détecte et trace uniquement les contours : bien plus rapide mais moins joli.

et le sous mode de gravure :

Discrète : point par point ou continuous : ligne continue.

Le mode "servo" ne nous concerne pas.

Machine de gravure LASER miniature BENBOX

Tracer une forme :

Vous voila prêt pour votre première oeuvre :

Trait : cliquer sur trait : clic gauche : origine du trait , on déplace la souris clic gauche : fin de la première partie du trait, on déplace la souris et clic gauche pour un nouveau trait ou clic droit pour arrêter de tracer.

Cercle : De même : le premier clic gauche donne le centre du cercle, le deuxième clic trace le cercle au diamètre choisi et un clic droit sort de la fonction cercle.

Texte : le choix de cette fonction ouvre un petit éditeur : choix du texte à écrire, sa police, la taille de police, en positif ou négatif et en miroir si besoin.

Ces 2 derniers outils sont très intéressants pour faire un tampon en gravant en surface un bloc de mousse.

Importer un image : compatible avec de nombreux formats (JPG, BMP, PNG, ...)

A noter que les images en couleur et niveau de gris sont mal gravées avec cette version logicielle (V3.380 et inférieure).

Modifier un objet : à partir de la V3.380 : on peux modifier la taille d'un objet sur la zone de travail (il était temps...diront certains).

Clic gauche pour sélectionner l'objet : clic sur le carré en bas à droite de l'objet pour changer la taille.

Un objet texte à un carré en haut à droite pour retourner à l'éditeur de police.

Supprimer un objet :

le sélectionner et appuyer sur la touche "Supprimer" du clavier

Graver votre travail :

Mettre un support de taille adapter sur la table de gravure.

Régler la focale du LASER si besoin (expliqué plus haut)

Pour faire rapide : intensity: 255, Speed: 800, Time: 10, mode: outline (contour)

Vérification de la position :

Appuyer sur le bouton zone de tracé (gris : Border Preview), le LASER va vous monter un rectangle à faible puissance autour de la zone à graver.

Déplacer votre support ou votre dessin dans le logiciel si besoin.

Gravure :

Appuyer sur le bouton "Démarrer gravure" (triangle vert : start), le carré rouge (stop) est un arrêt d'envoi d'instruction mais pas forcément immédiat (s’arrête à la fin du trait en cours).

On remarque que le temps de gravure (passé/restant) apparaît en bas de l'interface : peu facilement atteindre 60 minutes

On peut essayer de changer les paramètres de gravures pour se faire la main (c'est ce que j'ai fait).

Cet exemple de découpe de tissus est fait en "outline", et speed 100

Machine de gravure LASER miniature BENBOX

Comment grave t-on une photo en niveaux de gris :

Edit 2016 : d'àprès mes essais, la gravure en niveau de gris fonctionne bien que avec un laser faible puissance (mon 500mW, 405nm est bien adapté)  ou alors un laser dont on peux réduire la puissance (par PWM) : ce qui est plus rare

La version actuellement utilisé BenBox V3.380 ne sait pas graver en niveaux de gris : bouuuuuh

Mais si on transforme notre image dans un logiciel de dessin en mode bitmap (carte de points en français), le résultat est top : idée trouvée sur instructable (encore).

On peut utiliser par exemple Photoshop mais je pense que d'autres outils similaires peuvent faire l'affaire.

Ouvrir votre image (couleur ou niveaux de gris, peut importe) dans l'éditeur genre Photoshop.

Optimiser la zone à graver au laser : recadrer, enlever l'arrière plan, augmenter le contraste et éclaircir.

Redimensionner à une dimension raisonnable (environ 150 pixels par centimètre) : par exemple si vous voulez graver sur une zone de 4cm par 3 cm : une résolution d'image de 600 par 450 pixels est assez bien.

Passez l'image en niveaux de gris (image/mode/niveaux de gris).

Passez l'image en mode points (image/mode/bitmap avec réglage mode "diffusion" de 60 pixels/pouce.

Sauvez ce nouveau fichier image et importez le en image dans BENBOX.

4 phases en photos
4 phases en photos
4 phases en photos
4 phases en photos

4 phases en photos

Boite en boite gravée en plusieurs fois (trop grande pour les 7cm max de la machine) : photo gravée en 3h (speed800, Time4, Step1, scan by line, continu)

Boite en boite gravée en plusieurs fois (trop grande pour les 7cm max de la machine) : photo gravée en 3h (speed800, Time4, Step1, scan by line, continu)

Pour répondre à une question : Un cercle dessiné à 20mm se grave bien à 20mm

Pour répondre à une question : Un cercle dessiné à 20mm se grave bien à 20mm

* Au bout d'un temps, les glissières de l'axe Y s'usent et il y a trop de frottements pour les faibles moteurs : j'ai modifié la machine avec des vrais glissières à roulements type LM5UU (c'est pas de la tarte à ajuster).

Modification des glissières Y
Modification des glissières Y
Modification des glissières Y

Modification des glissières Y

Si vous avez un problème de dimension imprimée : c'est ce paramètre qu'il faut changer : un pour chaque axe

Si vous avez un problème de dimension imprimée : c'est ce paramètre qu'il faut changer : un pour chaque axe

Voir les commentaires

Rédigé par cyril50

Publié dans #Web-Tech, #gravure, #laser, #benbox

Repost 0

Publié le 6 Juin 2015

L'arancini (prononcé arantchini) est une spécialité culinaire d'origine sicilienne (je l'ai découvert en regardant la série policière "Montalbano"... quelle culture !!).

Elle peut être ronde, conique, à la viande, aux légumes, au fromage...

Cette recette est assez simple, un peu longue à réaliser mais c'est néanmoins très bon...

Arancini à la mozzarella : boulette de rizotto panée et frite
Arancini à la mozzarella : boulette de rizotto panée et frite

Pour environ 6 personnes (12 à 14 arancinis)

Préparation : 10 min, cuisson 35 min (20+15), refroidissement du risotto : 10 min

Ingrédients :

Partie 1 : préparation du risotto
- 200 g de riz spécial risotto (arborio)
- 1 cube de bouillon (de volaille par exemple)
- 2 cuil. à s. d’huile d’olive
- 10 cl de vin blanc (sec)
- 40 g de parmesan rapé

Partie 2 : Pour les arancinis :
- 80 g de gressins (gâteaux apéritif en long bâtons italien)

- 2 œufs
- 40 g de parmesan râpé
- 1 boules de mozzarella coupée en cubes de 1 cm (80g environ)
- huile pour friture (dans une friteuse par exemple)
- Sel

- salade (pour accompagner)

Recette :

1. Portez le bouillon émietté dans 70 cL d’eau frémissante.
Faites chauffer l’huile d’olive dans une sauteuse, ajoutez le riz, remuez 2 min.

Ajoutez le vin, remuez 2 min.

Ajoutez ensuite le bouillon louche par louche, en remuant au fur et à mesure qu'il est absorbé.

Comptez 20 min de cuisson, il faut que ce soit assez épais (presque une consistence de purée pour faire les boulettes facilement).

Ajoutez 40 g de parmesan et mélangez bien. Laissez refroidir.



2. Écrasez les gressins en fines miettes (avec un rouleau à pâtisserie par exemple).

Mélangez les œufs, le risotto refroidi, 40 g de parmesan et un quart des gressins réduits en miettes.

Versez le reste des miettes dans un bol : ce sera pour paner.


3. Faites chauffer 10 cm d’huile pour friture dans une sauteuse à 170 °C (ou plus simplement : utiliser votre friteuse).

Faites des boules de risotto de 3 à 4 cm de diamètre dans vos mains, glissez au milieu 1 petit dé de mozzarella et roulez dans les miettes (panure de gressins).

4. Faites frire ces croquettes qq minutes jusqu'à qu'elles soient dorées.

Servez chaud : croustillant à l'extérieur et la mozzarella fondante.... extra

Accompagner de salade verte ou autres crudité et d'une bouteille de vin italien (bien sur)

Attention : froid ou réchauffé : c'est beaucoup moins bon


(Recette issue en partie de kitchentrotter)

Voir les commentaires

Rédigé par cyril50

Publié dans #Plats

Repost 0

Publié le 11 Mai 2015

Moqueca brésilienne au poisson et crevettes accompagné de riz et farofa

Plat brésilien que j'ai goûté au brésil (restaurant "Casa da Moqueca" à Indaiatuba au dessus de São Paulo).

Celui-ci est "moqueca de peixe e camarao com Farofa e arroz"

On peut traduire trivialement par "ragoût de légumes au poisson et crevettes accompagné de manioc rissolé et de riz" mais c'est tellement moins joli en français...

Dans le plat que j'ai mangé, il y avait aussi une sauce brune à la coriandre (le pirão, je crois), mais je ne sais pas le faire...

Pour faire ce plat, il y a 2 ingrédients difficiles à ce procurer mais heureusement pas complètement indispensables pour réussir un bon plat :

- l'huile de dendê (Azeite de dendê ) : huile rouge de noix de palme : çà n'a pas franchement de gout particulier, je pense que c'est plutôt culturel

- La farine de manioc toréfiée (pour l'accompagnement Farofa) : pas de l'amidon de manioc (tapioca) : cette farine a un aspect de coco rapé, on l'a trouve en épicerie asiatique ou antillais.

 

Préparation : 15 min, cuisson : 30+10 minutes

Pour 6 personnes, il faut :

- 600g de poissons à chair ferme (lingue, morue désalée, saumon, lotte...) - Une vingtaine de crevettes décortiquées

- langoustines (déco) optionnel et pas très brésilien - Le jus d’un citron vert - 1 gros oignon

- 3 gousses d'ail - 1 CS d’azeite de dendê (huile brésilienne rouge) - Huile d’olive - 2 à 3 poivrons (vert,jaune et rouge)

- 1 à 2 petite boite de tomate pelées - 1 petit piment (ou piment en poudre)

- 2 c.à.s. de persil haché - 1/2 c.à.s. de coriandre hachée (pas plus : c'est très fort en gout)

- un peu de fenouil ou cerfeuil (note anisée

- 1 c.à.c. de graines de coriandre en poudre - 1 c.à.c. de curry ou de Massalé

- 2 c.à.c. de fumet de poisson en poudre

- 200 ml de lait de coco

- sel et poivre

 

Pour le Farofa :

- 25 à 50g de beurre

- 1 oignon

- sel, poivre

- 100g de farine de manioc

- 1 c.à.s. de paprika doux (ou épice à paéla)

- 1 pincée de de curcuma (pour la couleur)

 

Accompagnement :

- 250g de riz

- sel

 

Préparation :

On peux préparer la base bien avant le repas.

Laver le poisson et le couper en gros morceaux (4 à 6 cm)

Le faire mariner dans le jus de citron vert, sel et poivre et un peu de zeste de citron vert et huile dendê si vous en ave (au moins 30 minutes)

Hacher l'oignon et l'ail, les faire rissoler dans l'huile d'olive.

Épépiner et couper les poivrons et les ajouter à l'oignon.

Ajouter les autres ingrédients sauf le poisson.

Ajouter environ 100ml d'eau et laisser cuire au moins 20 minutes.

 

On va aussi préparer le Farofa :

Faire rissoler l'oignon haché dans le beurre, ajouter les autres ingrédients et faire cuire 10 minutes en remuant (pour éviter que çà brûle).

 

10 minutes avant de servir :

Mettre à cuire le riz

Réchauffer le Farofa doucement

Réchauffer la moqueca à feu vif et ajouter poisson, crevettes et les éventuelles langoustines.

 

Bon appétit

Voir les commentaires

Rédigé par cyril50

Publié dans #Plats

Repost 0

Publié le 11 Mai 2015

Mousse banane-citron vert ... super rapide

Petit dessert minute original et rapide à faire avec un siphon à chantilly, les ingrédients sont sensiblement les même que ceux du milk-shake

Préparation : 5 minutes, repos 5 minutes

Pour 4 à 6 personnes :

- 2 bananes mures

- le jus de 1/2 citron vert (1 c.à.s)

- 50g de lait de coco

- 50g de crème liquide (ou tout crème ou tout coco, ou 100g de glace vanille...)

- 100ml de lait

- 5 à 10 glaçons

- 50 à 100g de cassonade (ou mix avec édulcorant)

- extrait de vanille

Préparation :

Mixer l'ensemble au robot ou blender

Ajouter du sucre à votre convenance.

Verser dans le siphon (cela fait environ 1/2 litre).

Ajouter 1 à 2 cartouches de NO² (cartouches de gaz à chantilly)

Secouer et mettre le siphon au frais en attendant le moment de servir.

Verser au dernier moment dans des ramequins....

Voir les commentaires

Rédigé par cyril50

Publié dans #Dessert

Repost 0

Publié le 3 Mai 2015

A gauche : le mix officiel de maria mole brésilien, à droite : un mix pour gelée

A gauche : le mix officiel de maria mole brésilien, à droite : un mix pour gelée

Toujours dans ma période "brésilienne", j'avais ramené quelques petites choses de ce pays dont le "Maria mole" que l'on peut traduire par "Douce Maria", cela ressemble un peu à des marshmallows recouverts de coco râpé.

C'est principalement du sucre, de l'eau et de la gélatine (au moins c'est 0% matière grasse...LOL).

Le premier essai fait avec avec le mix Maria Mole Morango (fraise en brésilien) était bien et surprenant (bien que le gout fraise soit très "TANG" si vous voyez l'idée).

Ayant également de la gelée ABACAXI (ananas) et que c'est un peu les mêmes ingrédients (gélatine et sucre), je me suis dit que le mélange avec de la noix de coco serait sympa (genre pinacolada).

Pour faire cette recette il faut un robot équipé d'un fouet (genre Kmix ou KitchenAid) : à moins d'aimer battre au fouet pendant 20 minutes sans s’arrêter...(dur !)

Pour 40 cubes de 2 cm :

Préparation : 25 min, cuisson : 5 min, repos au frais : 2 heures, finition : 10minutes

Ingrédients :

Soit :

- une préparation de gelée (30 grammes), type gello ou autre

(à défaut : 5 feuilles de gélatine + 20g de sucre + colorant + arôme)

- 3 feuilles de gélatines (avec 2, cela ne se tient pas énormément)

ou

- DEUX préparations de gelée (30 grammes), type gello ou autre (il y en a chez NOZ de temps en temps)

ou

une préparation spéciale Mariamole (dites moi ou vous l'avez trouvez en france : coisasdobrasil, bembrasil...)

et dans chaque cas :

- 250g d'eau

- 120g de sucre

pour l'enrobage :

- 100g de coco rapé

Préparation :

Faire bouillir les 250g d'eau dans une casserole.

Ramollir les feuilles de gélatine dans de l'eau froide (si solution avec feuilles de gelatine bien sur)

Mélanger les ingrédients (SAUF COCO rapé) dans un robot équipé d'un fouet à fils.

Battre ce mélange sans interruption pendant 20 minutes.

On obtient une magnifique mousse qui ressemble à des blancs d’œuf en neige.

Beurrer 1 à 2 moules qui fonr au moins 2 cm de haut (genre moule à manqué).

Étaler la préparation sur 2 cm dans les moules et mettre au frais au moins 2 heures.

Passer délicatement le moule sous l'eau chaude (aide au démoulage) et démouler sur une planche à découper.

Couper en morceaux de 2cm et rouler dans la noix de coco rapée.

Et voilà...miam

(à conserver au frais)

Découpe et enrobage

Découpe et enrobage

C'est prêt...

C'est prêt...

Depuis cette recette je suis retourné au Brésil et j'ai acheté ce mix Chocolat : 250g de sucre pour 250ml d'eau : c'est bien trop sucré !!!! beurk

Depuis cette recette je suis retourné au Brésil et j'ai acheté ce mix Chocolat : 250g de sucre pour 250ml d'eau : c'est bien trop sucré !!!! beurk

Voir les commentaires

Rédigé par cyril50

Publié dans #Dessert

Repost 0

Publié le 15 Mars 2015

Caïpirinha Ananas

Voici une variante de ce cocktail brésilien ou le citron vert a été remplacé par de l'ananas frais.

On peut également le faire à la mangue ou au fruit de la passion.

Pour un verre (de la taille d'un verre à Whisky), il faut :

- 100 d'ananas : soit une tranche de 1 bon centimètre (et un autre petit morceau pour la déco du verre)

- 1 c.à.s. de sucre en poudre fin (ou plus si votre ananas n'est pas assez mur)

- 1 dose de cachaça (1 verre à liqueur : 4cl)

- 1/2 verre de glaçons (cassés grossièrement : la glace pilée trop fin fond trop vite)

- une paille raccourcie

Enlever la peau de l'ananas.

Ensuite 2 possibilités :

- soit vous mixez l'ananas avec le sucre (genre smoothie)

- soit vous le coupez grossièrement et vous l'écrasez grossièrement dans le verre avec le sucre aussi (pas de petits bouts sinon çà bloque dans la paille)

Mettre ce mélange dans le verre, ajouter la cachaça.

Ajouter éventuellement un peu de sucre suivant votre gout (et suivant l'ananas)

Puis ajouter les glaçons et la paille.

Servir aussitôt.

Dans ce prototype, l'ananas est coupé trop fin : pas une bonne idée

Dans ce prototype, l'ananas est coupé trop fin : pas une bonne idée

Voir les commentaires

Rédigé par cyril50

Publié dans #Boisson

Repost 0

Publié le 15 Mars 2015

Caïpirinha, cocktail brésilien à la cachaça

Comme le dit WIKI : La caipirinha (prononcer « caïpirinia » : la petite rustique) est un cocktail brésilien préparé à base de cachaça.

Cela tombe bien, je reviens du brésil avec "un peu" de cachaça et même du sucre brésilien...

Pour ce qui est de la cachaça, si vous ne connaissez pas, c'est un cousin du rhum : alcool de canne à sucre à environ 40° d'alcool, les méthodes de distillation étant complètement différentes, le gout de ces 2 alcools sont très différents aussi.

Pour un verre (de la taille d'un verre à Whisky), il faut :

- 1 citron vert

- 1 c.à.s. de sucre en poudre fin

- 1 dose de cachaça (1 verre à liqueur : 4cl)

- 1/2 verre de glaçons (cassés grossièrement : la glace pilée trop fin fond trop vite)

- une paille raccourcie

Laver en couper le citron en 8.

Écraser le citron avec le sucre avec un pilon.

Mettre ce mélange dans le verre, ajouter la cachaça.

Ajouter éventuellement un peu de sucre suivant votre gout (et suivant le citron vert)

Puis ajouter les glaçons et la paille.

Servir aussitôt.

Avant le mélange :

Avant le mélange :

Voir les commentaires

Rédigé par cyril50

Publié dans #Boisson

Repost 0