Publié le 15 Mars 2017

J'ai utilisé ces 20 dernières années un multimètre "Voltcraft M-3850".

Pour l'époque c'était un multimètre plutôt Hightech avec un dataloggeur, et extrêmement complet en fonctions mais maintenant il est presque collector, pour preuve :il était fourni avec disquette 5.25" pour le logiciel "MS Dos" et oui çà nous rajeuni pas !!!, et ce logiciel "Digiscope" n'est plus compatible W10 (en tous cas : Windows10 me dit une grossièreté !)

Il fallait donc faire quelque chose, et mon choix s'est porté sur ce modèle OWON B35T et actuellement il est à 43€ (c'est vraiment donné : moi je l'ai acheté 50€ !!!)

Extraits du site
Extraits du site
Extraits du site
Extraits du site

Extraits du site

Objet reçu

Objet reçu

Connexion bluetooth :

Au début j'ai eu peur que la fonction qui ma fait choisir ce modèle ne fonctionne pas : le bluetooth car l'appareil n’apparaît pas dans les dispositifs BT du smartphone : pas d'appairage possible ! (et la notice n'est franchement d'une grande aide).

Mais une vidéo sur Youtube d'un type plus malin que moi m'a montré qu'il n'y a aucun appairage à faire :

- on active le bluetooth sur le multimètre (appui long sur le bouton bleu de droite)

- on active le bluetooth sur le smartphone

- on lance l'appli "OWON multimeter BLE"

 

On clique sur + (soit au milieu soit en haut à droite suivant comment le programme est "luné")
On clique sur + (soit au milieu soit en haut à droite suivant comment le programme est "luné")

On clique sur + (soit au milieu soit en haut à droite suivant comment le programme est "luné")

On choisi l'appareil qui s'appelle BDM !

On choisi l'appareil qui s'appelle BDM !

Et c'est fini : et on a même accès au touches de fonction, super

Et c'est fini : et on a même accès au touches de fonction, super

L'icone en bas à gauche permet de tracer un graphique en fonction de la base de temps choisie (dans les paramètres à droite).

L'icone en bas à gauche permet de tracer un graphique en fonction de la base de temps choisie (dans les paramètres à droite).

Base de temps = sampling interval

Base de temps = sampling interval

Les graphiques sont sauvés au format classique "CSV" : Comma Separated Values : valeurs séparées par une virgule

çà ressemble à çà  : ce qui peut faire peur mais c'est très facile à importer dans un tableur genre Excel (la valeur intéressante sera en colonne 4, mais il faut aussi créer la colonne avec la bonne base de temps)

Il y a l'index, la gamme, l'échelle, la valeur, l'unité

0,DCmV,AUTO,104.0,mV
1,DCmV,AUTO,104.1,mV
2,DCmV,AUTO,104.2,mV
3,DCmV,AUTO,104.2,mV
4,DCmV,AUTO,104.1,mV
5,DCmV,AUTO,095.8,mV
6,DCmV,AUTO,094.8,mV
7,DCmV,AUTO,095.2,mV
8,DCmV,AUTO,095.3,mV
9,DCmV,AUTO,212.7,mV

Pour ce qui est de la qualité des mesures, je ne peux pas juger car je n'ai pas le matériel nécessaire mais il fait plutôt bonne impression.

Il n'est pas super rapide par rapport à un appareil de marque (et de prix supérieur) mais il convient bien.

L'application sur smartphone est très simple également.

Voilà une petite vidéo de présentation :

Test en vidéo

Et voilà l'intérieur de l'appareil : remarquer la carte BT
Et voilà l'intérieur de l'appareil : remarquer la carte BT

Et voilà l'intérieur de l'appareil : remarquer la carte BT

Conclusion : reste à voir la durée de vie mais pour le moment je suis très satisfait.

+ tarif très intérréssant

+ communique avec les tablettes et smartphones BT

+ fourni avec housse et accessoires

- application sur smartphone un peu simpliste

- temps de réponse un peu lent

 

Voir les commentaires

Repost 0

Publié le 12 Mars 2017

J'utilise actuellement une caméra extérieur bricolée (une caméra Xiaomi dans un boitier étanche : c'est satisfaisant sauf pour la vision infrarouge : il faut une vitre spéciale pour laisser passer les infrarouges).

Jusqu'à il y a peu de temps les véritables caméras extérieur coûtaient une fortune, ce n'est plus le cas maintenant : celle-ci coûte environ 30€.

Notez que comme toutes les caméras actuelles : elle est compatible "ONVIF" il n'y a plus de réglages fastidieux de pare feu, adresse IP fixe, DDNS...sauf si on veux s'enquiquiner

Remarquez que par défaut, l'alimentation secteur n'est pas incluse. De même l'objectif est équipé d'une lentille 3.6mm (pas grand angle)

Remarquez que par défaut, l'alimentation secteur n'est pas incluse. De même l'objectif est équipé d'une lentille 3.6mm (pas grand angle)

Les lentilles

Les lentilles

la fiche technique

la fiche technique

J'ai commandé le modèle 2.8mm (qui devrait faire environ 115° : noter que cet angle est la valeur d'ouverture maximum en diagonale) : il n'en ai rien : çà ressemble plus à 90° (plus proche de 3mm).

Voilà la comparaison entre la caméra Xiaomi (2.8mm) et cette caméra Techege (pas complétement 2.8mm), on voit la différence :  

Il y a 2.8mm et 2.8mm !
Il y a 2.8mm et 2.8mm !

Il y a 2.8mm et 2.8mm !

J'ai reçu cette caméra en 2 semaines, le carton dans une enveloppe à bulles.

Elle est arrivée en bon état avec une notice anglais/chinois très moyenne (notice générique peu adaptée).

Il n'y a pas de CD fourni : pas d'installation par PC disponible actuellement.

Le chinois m'a donné ce lien http://yoosee.co/

Il y a un slot interne pour ajouter une carte mémoire microSD, mais comme l'indique l'annonce : il faut ouvrir la caméra pour y accéder (2 vis en façade, c'est facile mais attention à remettre le joint correctement).

Démontage de la caméra
Démontage de la caméra
Démontage de la caméra

Démontage de la caméra

Il y a un QRcode qui permet d'installer l'application "YOOSEE"

L'installation de la caméra est assez simple (quand on sait comment faire) : il y a un guide qui n'est pas trop mauvais sur la page de l'annonce, je l'ai annoté.

Guide d'installation : cette caméra n'a pas de haut parleur (ne pas attendre de "bip") mais elle a un micro pour entendre la trame de configuration audio

Guide d'installation : cette caméra n'a pas de haut parleur (ne pas attendre de "bip") mais elle a un micro pour entendre la trame de configuration audio

L'installation de la caméra est relativement facile, bien penser à changer le code par défaut : c'est très peu sécurisé et il serais dommage de ce faire surveiller par tout le monde !!!

Remarquer sous la vignette de la caméra : il y a 3 boutons

- le premier (bouclier) permet d'activer le mode sécurité (envoi d'alertes et enregistrements)

- le deuxième (triangle) : permet de visualiser les enregistrements (malheureusement pas de timeline comme sur Xiaomi YI)

- le troisième (engrenage) permet de régler les différents paramètres (en français : merveilleux !!)

Application
Application
Application

Application

Conclusion :

+ Cette caméra est de bonne qualité de fabrication.

+ La qualité de l'image est excellente (de jour comme de nuit)

+ filtre IR CUT et infrarouge puissant

+ le wifi est performant

+ l'installation sur Smartphone est facile

+ compatible "ONVIF"  :il n'y a plus de réglages fastidieux de pare feu, adresse IP fixe, DDNS...

- L'application sur smartphone est très limitée : application générique (mais en français traduit convenablement)

- Pas de sélection de zone d'alarme ni de sensibilité d'alarme (le vent déclenche trop souvent l'enregistrement)

- L'objectif grand angle 2.8mm pourrait être plus grand angle

 

Voir les commentaires

Rédigé par cyril50

Publié dans #Camera, #Technique

Repost 0

Publié le 11 Mars 2017

Enceinte nomade  BT Supertooth D4, c'est vraiment stéréo ?

Voilà une enceinte bluetooth pas très cher (moins de 40€), avec un son plus correct mais une autonomie limitée (5 heures au début et maintenant moins).

Je l'ai donc ouverte pour voir quel genre d'accu est dedans et j'ai eu une grosse surprise : 

Enceinte nomade  BT Supertooth D4, c'est vraiment stéréo ?
Enceinte nomade  BT Supertooth D4, c'est vraiment stéréo ?
Enceinte nomade  BT Supertooth D4, c'est vraiment stéréo ?
Enceinte nomade  BT Supertooth D4, c'est vraiment stéréo ?
Enceinte nomade  BT Supertooth D4, c'est vraiment stéréo ?

Comme on peux le voir, l'accu a une taille ridicule et n'est pas une référence connue : on doit pouvoir mettre un plus grand dans l'enceinte (type 18650) : mais la solution la plus simple est de ne rien démonter et de brancher une batterie autonome 5v USB.

La vrai surprise est qu'il n'y a qu'un seul haut parleur et par conséquent : c'est pas une enceinte stéréo !!!

Voir les commentaires

Rédigé par cyril50

Publié dans #Technique, #Electronique

Repost 0

Publié le 11 Mars 2017

Sac à dos 50l pour vacances et randonnée légère
Sac à dos 50l pour vacances et randonnée légère

Voilà un nouveau sac à dos plutôt bien réalisé pour pas trop cher : 25€ chez mon chinois favori : gearbest

Positif :

Pour le modèle "LIGHT BLUE" : la couleur est plutôt bleu roi et gris foncé.

Il est très beau et bien fini <BR>Il a plein de poches dont certaines très petites

Négatif :

livré en 4 semaines

Les fermetures éclair sont plutôt raides actuellement, la capacité de 50 litres est peut-être un peu surévaluée (des litres chinois ?)

Voir les commentaires

Rédigé par cyril50

Repost 0

Publié le 11 Mars 2017

Le site de vente en ligne chinois GEARBEST m'a proposé de tester la nouvelle version de la camera de surveillance miniature  "Xiaomi Wireless Bluetooth 4.1 Music Sport Earbuds"

Actuellement à environ 25€ (essayer aussi les coupons de réduction à cette page)

et les autres promos qui commencent mi mars

Test du casque stéréo sans fils Bluetooth 4.1 Xiaomi &quot;MI Sport&quot; de GEARBEST

Petite parenthèse (la même que celles des autres articles sur les essais de matériels fournis par ce site) :

Gearbest est un site chinois de vente en ligne : il est à ce jour un site fiable (pas de problème particulier personnellement après environ 15 commandes), les objets vendus sont de toute sorte et de toutes qualités (gadgets, accessoires informatique, électrique grand public, électroménager, bricolage...), le paiement s'effectue par virement international (paypal ou autre similaire), le site étant hors europe il est possible que vous ayez à payer des frais de douane (environ 25% de la valeur) pour des achats de moins de 40€, c'est presque jamais taxé, les délais de livraison sont en général entre 10 et 20 jours.

Xiaomi est une marque chinoise très importante dans son pays : on pourrais dire que c'est l'équivalent de SONY ou SAMSUNG en chine.

Les produits que j'ai achetés de cette marque (caméra, chargeurs, batteries, téléphones, ils font vraiment plein de choses...) sont de bonne qualité, très bonne finition (aspect et partie hardware), emballage minimaliste mais plus prosaïquement rarement prévu pour l'export (notice et application en chinois ou anglais au mieux)

 

Petite vidéo : 

Présentation

Les photos officielles
Les photos officielles
Les photos officielles
Les photos officielles
Les photos officielles
Les photos officielles
Les photos officielles
Les photos officielles

Les photos officielles

Traduction des caractéristiques :

Caractéristiques principales:
Écouteurs Xiaomi sans fil Bluetooth 4.1
Parfait pour les amateurs de musique et de sport
Etanchéité IPX4 , résistant à la transpiration et durable
Avec crochet d'oreille, anti chute
Commande de volume et bouton multifonctions
Permet d'appairer simultanément deux périphériques Bluetooth
Le microphone et la touche de contrôle du volume sont séparés, plus pratique dans les sports
Batterie rechargeable intégrée Li-ion 100mA, 280h en veille, 7h de temps d'utilisation
Compatible avec  Bluetooth V4.1

spécification: 
Général

Marque: Xiaomi
Couleur: Noir, Blanc
Type : In-ear avec crochet d'oreille
Fonction: Répondeur téléphonique, Bluetooth, Microphone, Fonction de connexion multiple, Changement de chanson, Sweatproof, Contrôle par la voix, Imperméable
Langue: Non (enfin il parle en chinois parfois !)
Matériel: Métal (plutôt plastique à mon avis)

Détails du produit
Connectivité: Sans fil
Interface de charge: Micro USB
Application: Téléphone portable, Sport
Impédance: 32ohms
Utilisation : 7h (je dirais même plus)
Autonomie en veille: 280h

Autres Fonctions
Bluetooth: Oui
Version Bluetooth: V4.1
Distance Bluetooth: sans obstacles 10m (Et même 25m sur le mien)
Protocole Bluetooth: A2DP, AVRCP, HFP, HSP
Mode Bluetooth: mains libres, casque

Informations sur la batterie
Capacité de la batterie (mAh): 100mAh

Dimension et Poids
Poids du produit: 19 g (moi j'ai pesé 18.4g)
Poids du colis: 0.1030 kg (78g pour moi)
Dimensions de l'emballage (L xlxh): 13.60 x 11.50 x 3.00 cm 

Contenu du colis
Contenu du coffret: 1 x écouteurs Xiaomi, 5 x paire d'embouts d'oreille, 1 câble de charge x, 1 x manuel en chinois

Conclusion : 

Très bon casque stéréo bluetooth 4.1.

- il a une super autonomie de au moins 7 heures

- une recharge rapide

- Très léger : moins de 19g

- confortable et stable même en mouvement

- super son clair et basses présentes pour un si petit casque

- kit mains libres pour répondre au téléphone

Test du casque stéréo sans fils Bluetooth 4.1 Xiaomi &quot;MI Sport&quot; de GEARBEST

Voir les commentaires

Rédigé par cyril50

Publié dans #Technique, #xiaomi, #iphone et téléphonie, #Web-Tech

Repost 0

Publié le 5 Mars 2017

Je suis tombé sur cette annonce en cherchant des pannes de rechange pour ma station de soudage 898D et vu qu'il vends le fer avec les pannes au prix des pannes seules : je l'ai commandé !!!

Fer à souder réglable en température avec 6 pannes et résistance céramique pour moins de 7€

Je l'ai reçu dans une simple enveloppe à bulle avec un tube plastque pour proteger un peu la panne montée.

Il fonctionne bien et il chauffe en 2 minutes et il il a une LED qui s'éclaire plus ou moins fort suivant la position du potentiomètre de réglage.

Mais comment il fonctionne et pourquoi un prix si faible : je l'ai démonté (il y a juste besoin de dévisser la tête).

Et là c'est drame...non pas tant que çà : comme on le voit sur les photos : c'est de bonne qualité mais très basique : c'est juste un variateur (comme dans les gradateurs de lumière) à base de triac.

Il n'y a donc aucune régulation ni sonde de température, et tant que la céramique n'est pas fissurée, il y a une bonne isolation du 220V.

Par contre quand c'est fissuré : il faut le jeter (à ce prix, c'est pas vraiment réparable)

Bonus : les pannes sont parfaitement compatible avec ma station 898D !!!

Fer à souder réglable en température avec 6 pannes et résistance céramique pour moins de 7€
Fer à souder réglable en température avec 6 pannes et résistance céramique pour moins de 7€

Voir les commentaires

Rédigé par cyril50

Publié dans #Electronique

Repost 0

Publié le 5 Mars 2017

J'ai fait différents essais de découpe avec un laser de 2500mW (450nm)

Autant le dire tous de suite : il sera difficile de dépasser 5mm d'épaisseur sur du bois tendre (genre sapin).

 

Découpage de bois de faible épaisseur au laser

La première chose a prendre en compte c'est que le laser : çà chauffe et le bois : çà brûle donc surveiller en permanence...

La deuxième chose que j'ai appris dans mes essais : il ne faut pas une vitesse d'avance trop faible car la zone brulée est trop large, par contre la table laser est suffisemment précis pour faire plusieurs passes : passer au même endroit plusieurs fois et on creuse petit à petit en profondeur dans la matière.

Avec une vitesse inférieure à 100 (benbox, 2500mW)

Avec une vitesse inférieure à 100 (benbox, 2500mW)

Avec une vitesse de 150 et 2 passes c'est presque complètement coupé (reste quelques fibres plus dures)
Avec une vitesse de 150 et 2 passes c'est presque complètement coupé (reste quelques fibres plus dures)

Avec une vitesse de 150 et 2 passes c'est presque complètement coupé (reste quelques fibres plus dures)

Conclusions : 

Il faut un laser puissant : le mien fait 2500mW (450nM) : c'est maintenant le modèle le plus courant (moins cher en rapport prix/puissance

Je pense que à puissance équivalente : un laser avec une longueur d'onde plus faible (vers ultraviolet) sera plus efficace (spot plus petit et et brûle moins)

Il faut faire des essais de vitesse de déplacement pour trouver l'équilibre entre la profondeur de gravure et l'épaisseur brulée à cause de la propagation de la chaleur.

Dans mon cas, une vitesse entre 150 et 200 (paramètre speed de Benbox) est bien.

Bien focaliser le laser et pour une forte épaisseur éventuellement changer la focalisation à mis course (mais sans bouger l'objet à découper)

Mes essais : 

- du contreplaqué léger de 3mm (cagette à fruits et légumes) : 2 passes à V150 en contour

- du contreplaqué modélisme de 3mm : 5 passes à V150 en contour

- du contreplaqué de 5mm : àprès 10 passes, ce n'est pas encore coupé

- du bois exotique : encore plus dur : on arrive à environ 0.1mm par passe

 

A vous...

Voir les commentaires

Rédigé par cyril50

Publié dans #laser, #CNC

Repost 0

Publié le 15 Février 2017

çà en fait du monde...

çà en fait du monde...

Je viens d'acheter ce kit complet (d'occasion à moins de 400€, car neuf c'est plutôt 700€).

Je vais  décrire le kit et faire un peu de pratique après...et le FPV encore plus après peu-être...

Etape 1 : débalage

Qu'est qu'il y a dans ce kit : un carton qui contient 2 autres cartons.

 

Test du drone BEBOP 2 avec skycontroler2 et casque FPV

Le premier carton contient le quadricoptère (blanc/noir ou rouge/noir) actuellement.

Il est plutôt élégant, il est équipé d'une caméra 14Mpixels (et une autre toute petite dessous apparemment), une télémétrie ultrason dessous, un GPS et 8Go de stockage figé, il pèse 500g avec la batterie.

Cet appareil se pilote directement avec un smartphone Android ou IOS avec l'application "FreeFlight Pro" mais dans ce cas la portée est limitée (je pense qu'il est risqué de dépasser 50m !)

Avec on a :

- un chargeur (12.6V, 3.5A), -

- une batterie lithium 11.1v 2700mAh (donnée pour 25 minutes d'autonomie)

- 8 hélices (2 jeux complets) : le détrompeur est un trou au centre de l'hélice (et un "téton" pour les 2 hélices à trous sur le drone) pour les mettre au bon endroit car elles ne sont pas montées.

- un outil pour assembler les hélices (on met l'hélice en place, on bloque le moteur avec l'outil et on tourne l'hélice dans le sens des rainures)

- une mini notice (très pauvre)

celle en ligne est bien mieux : lien

- un cache objectif

- un cordon USB vers microUSB : pour brancher le drone à l'ordinateur et récuperer le contenu de la mémoire (le drone doit être allumé)

 

Remarquer dessous le drone, il y a un petit ventilateur pour l'électronique de l'engin, un capteur de télémétrie ultrason et une autre petite camera genre webcam qui sert à....j'en sait rien pour le moment.

Vue de dessous, vue de dessus, carton qui donne plus d'infos que la notice
Vue de dessous, vue de dessus, carton qui donne plus d'infos que la notice
Vue de dessous, vue de dessus, carton qui donne plus d'infos que la notice

Vue de dessous, vue de dessus, carton qui donne plus d'infos que la notice

L'autre carton contient la manette avec boosteur de WIFI "le skycontroleur2" : bien plus petit et légere que le skycontroleur1 (mais ce premier a certainement d'autres avantages).

Cette manette est très ergonomique et permet théoriquement d'accroître la portée à 2km : whooo!

et dans ce deuxième carton, il y a aussi :

- un chargeur pour le skycontroleur (le même que pour le drone mis à part le cable)

- un cordon de charge USB

-un cordon micro USB (classique : pour relier un smartphone Android au Skycontroleur (pour un iphone : utiliser votre propre cordon)

- une notice papier (lien)

- un adaptateur FPV (First Person View) : c'est un masque dans lequel on met son smartphone : plutot cheap, pas de réglage des optique mais le tiroir dans lequel on met le smartphone est bien conçu.

Il est prévu pour un grand smartphone plutôt fin, la notice donne une liste non exaustive de smartphones compatibles (iphones 6 à 6S plus : le 7 n'était pas sorti !, galaxy note 3 à 5, galaxy S5 à S7...)

Test du drone BEBOP 2 avec skycontroler2 et casque FPV
Les boutons
Les boutons
Les boutons

Les boutons

On peut aussi fixer une tablette à la place du smartphone !

On peut aussi fixer une tablette à la place du smartphone !

Et maintenant que tous est déballé, on va tester l'engin....

Etape 2 : installer l'application "FreeFlight Pro"

Noter que pour IOS, l'appli est gratuite (encore heureux !) mais il y a 2 options payantes (et çà pique !) : 

- Plan de vol à 19.99€ (des points sur une carte google que le drone doit suivre)

- Follow me à 19.99€ (prises de vues en suivant une personne et d'autres prises de vue)

Pour enregistrer les données de vol, il faut créer un compte "Parrot Cloud" 

Il y a plein d'option de vol dans Fly&Film puis réglages (l'engrenage)
Il y a plein d'option de vol dans Fly&Film puis réglages (l'engrenage)
Il y a plein d'option de vol dans Fly&Film puis réglages (l'engrenage)
Il y a plein d'option de vol dans Fly&Film puis réglages (l'engrenage)
Il y a plein d'option de vol dans Fly&Film puis réglages (l'engrenage)

Il y a plein d'option de vol dans Fly&Film puis réglages (l'engrenage)

Etape 3 : on décolle

Si on utilise le skycontroleur, il faut se familiariser avec les commandes (la rotation et l'élévation sont à gauche : c'est l'inverse sur les drones chinois que j'ai pu acheter).

Régler aussi la résolution vidéo et photo : pour vidéo, c'est facile mais pour photo : moins : je vous laisse chercher...

Le fait de brancher le cordon entre le skycontroleur et le smartphone lance l'application : magique !!! (surtout bizarre que çà fonctionne sur IOS avec la politique trop sécuritaire d'Apple !)

Le bouton décollage permet le .... décollage : le drone est stationnaire à environ 1m du sol (comme sur les ARdrone 1 et 2)

Après la prise en main est ultra simple, si vous avez laissez les paramètres par défaut : le drone va très lentement : bien pour filmer mais chiant pour rigoler...

Le mode pirouette (flip en anglais) : bien j'ai pas compris, çà ne fonctionne pas actuellement, je verrais plus tard...

C'est pas très pratique avec le skycontroller car tout se fait sur l'écran du smartphone, on va dans le menu en haut à droite pour choisir la pirouette à réaliser (sur l'avant, la gauche....) et il faut ensuite faire un "double clic" au centre de l'écran du smartphone....

Le vol :

L'appareil est parfaitement stable, résiste bien au vent léger : très bonne impression pour jouer en mode débutant.

Le bouton "retour automatique" fonctionne parfaitement mais ATTENTION : il revient en ligne droite puis redescend verticalement jusqu'à 1m du sol à la position de départ (merci GPS) : vérifier qu'il vole assez haut pour éviter un obstacle lors du retour (un arbre trop haut et c'est mort) !

remarque : il commence à filmer dès le décollage sans besoin de lancer l'enregistrement et il arrète à l'atterrissage : c'est bien.

La prise de photo se fait avec le bouton A ou sur l'écran du smartphone sans interrompre le film.

Etape 4 : voir le résultat des films

La vidéo est très correcte même par temps gris :

Remarque : sur la vidéo suivantes, les mouvements sont un peu saccadés : c'est parce que je l'ai mis en mode "un peu plus sportif" par rapport aux paramètres d'origines qui limitent les mouvements, les angles lors des déplacements transversaux, la vitesse ...

La photo par contre, c'est absolument minable (pour une machine à 700€ du moins) : je suis d'accord avec "les numériques" : juste digne d'une action-cam d'entrée de gamme : ma veille GOPRO silver fait bien mieux.

La faute à l'objectif trop grand angle qui déforme monstrueusement l'image : 

L'image est plutôt capturée au format "portrait" en 3320X4096 !!

L'image est plutôt capturée au format "portrait" en 3320X4096 !!

Bien sur, certains disent qu'il y a un mode "raw" et que avec un logiciel professionnel on réduit les déformation d'objectif : je dit juste : çà va pas faire de miracle !!

Les fichiers sont alors des images brute (avec beaucoup de grain en ambiance sombre) au format .DNG, codé en 48bits, 3320*4096 pixels, un fichier fait environ 26Mo.

Pourquoi ce choix : car pour la vidéo, il a une molette qui change l'angle de vue (comme si la caméra était motorisée (genre gimbal : support articulé anti-vibrations et motorisé) de 40° environ : ce qui est d'un très bel effet pour moins cher que une nacelle motorisée.

En réalité : c'est juste du cropping (découpe dans l'image) : suffisant pour la vidéo mais du coup la résolution 14Mpixels annoncée (13598720 pixels en réalité) est complètement bidon pour la photo : une fois que l'on a enlever les pixels inutiles sur la prise vue on est en 2 ou 3 Mpixels .

C'est du vol de pixel !!!!!

Remarque importante : 

la résolution de l'image dépends de différentes choses : 

 --en mode Vidéo : les photos sont en résolution faible (la résolution de la vidéo en gros)

 --en mode Photo : la résolution est 12 ou 14Mpixels (suivant si le mode 180° est actif)

 -- en mode timelapse : pas testé

Il faut donc choisir avant le décollage le mode approprié

La sauvegarde classique est 1920*1088 pixels (mode Vidéo) : c'est pas suffisant pour un agrandissement A4 : NULLLLL

La sauvegarde classique est 1920*1088 pixels (mode Vidéo) : c'est pas suffisant pour un agrandissement A4 : NULLLLL

Les paramètres de vol c'est plutôt sympa aussi...
Les paramètres de vol c'est plutôt sympa aussi...
Les paramètres de vol c'est plutôt sympa aussi...

Les paramètres de vol c'est plutôt sympa aussi...

Etape 5 : le vol en FPV

Ben... je ferais çà plus tard, trop peur des arbres qui peuvent traverser sans prévenir pour le moment...

Il fait beau et pas de vent ce weekend, ce qui est suffisamment rare dans le nord-cotentin pour en profiter.

Le casque :

Il faut noter que le casque FPV s'appelle "Parrot Cockpit glasses".

Il dispose d'un tiroir très pratique pour y disposer le smartphone mais d'un autre coté, il est peu confortable et les optiques ne sont pas réglables : c'est dommage.

Le décollage 

C'est flipant et Woooh en même temps.

On ne voit pas ou on est mais ou on va.... du coup il vaut mieux monter en altitude pour éviter de cogner dans un arbre ou autre chose.

Après, c'est génial : la vision est bien, le retour vidéo sans retard et on affiche les données de navigations sur l'image : 

- la vitesse du drone

- la distance par rapport au point de décollage

- l'altitude actuelle

- le niveau de batterie du Skycontroleur

- le niveau de batterie du drone

- la ligne d'horizon : comme dans les films !!!

Bref c'est génial.

 

Capture d'écran : il y a très peu de zone d'écran utilisée : il est donc nécessaire d'avoir un smartphone avec un grand écran et une très bonne résolution ... pour y voir quelque chose

Capture d'écran : il y a très peu de zone d'écran utilisée : il est donc nécessaire d'avoir un smartphone avec un grand écran et une très bonne résolution ... pour y voir quelque chose

çà : c'est pas chez moi...

çà : c'est pas chez moi...

On peut théoriquement ajuster l'espace entre les yeux : c'est un peu compliqué

On peut théoriquement ajuster l'espace entre les yeux : c'est un peu compliqué

Etape 6 : option payante Follow me 19.99€ sur IOS (essai gratuit 15 jours)

Dans ce mode vous avez 2 choix : 

- le cadrage automatique : le drone ne bouge pas : il tourne sur lui même et utilise le mouvement haut-bas de la caméra (en cropping comme expliqué plus haut)

- le suivi automatique : Le drone reste à même altitude et à la même distance du sujet que lors de la validation du mode.

Dans les 2 modes : vous avez un rectangle bleu en surimpression de la vidéo : on choix avec le doigt sur l'écran quel est l'objet ou personnage à suivre, on valide et c'est parti...

C'est vraiment impressionnant : et ....çà rappelle certains films de SF ou les drones qui peuvent nous suivre ne sont pas si cools que çà avec leurs armes chelou !!! 

Remarque : ce mode n'est pas proposé sur mon ipad : est-ce parce que c'est une tablette ou parce qu'il n'a pas de GPS (juste une localisation approximative : il faut le modèle avec carte sim pour avoir le GPS)

Test du drone BEBOP 2 avec skycontroler2 et casque FPV
Test du drone BEBOP 2 avec skycontroler2 et casque FPV

Conclusion : 

Parrot a fait beaucoup de progrès par rapport à l'ARdrone :

+ il est encore plus stable

+ il est très facile à prendre en main (idéal débutant)

+ le GPS et le retour automatique sont formidables

+ c'est une très bonne idée de fournir un adaptateur FPV pour le smartphone (mais il pourrait être plus confortable)

+ la manette Skycontroleur2 est très bien et beaucoup plus "transportable" que la version 1 (il manque la fonction pirouette dessus) et j'ai pas trop compris la fonctions des 2 gachettes derrière !!

+ l'autonomie de 25 minute : c'est vraiment extraordinaire (et c'était nécessaire)

+ qualité de la vidéo avec angle de vue vertical modifiable (numériquement)

+ petit et léger

+ belle interface pour les paramètres de vol

+ belle interface pour le FPV (grisant et flipant à la fois)

+ mode "follow me" qui fonctionne bien et facile à mettre oeuvre

Mais pour 700€, on peut s'attendre à mieux : le drone Xiaomi à 500€ à l'air bien mieux d'ailleurs (mais c'est en chinois dans l'application !!!)

- Qualité des photos très insuffisante (résolution faible et beaucoup trop de grain en ambiance peu lumineuse)

- options de prise de vue chères dans l'application (19.99€ pour "follow me" et 19.99€ pour "plan de vol")

- Qualité de l'optique

- Manque des paramètres de prise de vue "gratuits" (résolution...)

Voir les commentaires

Rédigé par cyril50

Repost 0

Publié le 15 Février 2017

Soupe à l’épeautre au blé et aux légumes
Soupe à l’épeautre au blé et aux légumes

J'ai trouvé chez NOZ (magasin de surstocks), ces sacs de graines en mélange "le minestre" pour la soupe et j'ai trouvé çà très original.

Et le résultat est très bon...

Pour 6 à 8 personnes, préparation : 10 minutes, cuisson : 60 minutes

Ingrédients : 

- 100 à 150g de graines en mélange

- 1 oignon

- 1 pomme de terre

- 2 navets

- 1/4 de chou vert

- 1 petite saucisse fumée

- 50g de lardons fumées (option)

- 1 bouillon cube (boeuf ou autre)

- sel, poivre

- pincée d'épice Rabelet (option mais meilleur)

 

Dans un grand récipient (au moins 2 litres), faire cuire les graines en mélange dans 1 litre d'eau avec le bouillon cube.

Pendant ce temps, éplucher, laver et couper en petit dés les légumes.

Couper le chou en morceaux de 2 à 3 cm.

Couper en fines rondelle la saucisse fumée.

Lorsque les graines ont cuit 15 minutes, ajouter les autres ingrédients, saler et poivrer.

Ajouter de l'eau pour recouvrir les légumes.

Cuire encore 45 minutes.

Rectifier l'assaisonnement.

Voir les commentaires

Rédigé par cyril50

Publié dans #Soupe

Repost 0

Publié le 28 Janvier 2017

Cette carte MANA n'est pas compatible GRBL 0.8 et donc Benbox....quel dommage : voir mon article précédent qui explique comment réaliser la modification électrique pour palier à ce problème.

Mon laser actuel est un laser 2 fils (pas de gestion de la puissance par PWM possible) : je vais néanmoins essayer cette carte MANA avec mon laser branché sur la prise rouge (2 pins : marquée "Motor") et la rom GRBL 0.9j.

Il existe plusieurs logiciels dédiés à la découpe ou gravure laser (hors BENBOX pas adapté) dont je n'ai pas tester toutes les fonctions (ou qui sont payants ou en chinois...)

- je vais commencer cet article par LaserEngraver (plugin dans le programme de dessin vectoriel Inkscape : freeware) :

 INKSCAPE (Freeware issu de l'univers LINUX) V0.92

Et Le plugin upgradé de laserengraver : https://jtechphotonics.com/?page_id=2012 

les extensions pour inkscape sont a copier dans : Program Files\Inkscape\share\extensions

- MiniLaser : peu évolué et zone de travail très limitée (les commentaires disent que çà fonctionne avec cette carte.

- Le logiciel EleksMaker : vraiment très buggé apparemment ou je ne connais pas les astuces !

- RobotLaser : payant 30€, mais il est utilisable 15 jours à l'essai, et la version beta 0.6 est gratuite : fonctionne mais il permet d'allez que jusqu'à S255 (soit 25.5% de puissance !) et pas d'outil de mise en page, texte...

- Luban DIY : uniquement en chinois et très buggé ou alors nécessite Windows chinois

- autres à suivre

 

Le connecteur 2 fils passe par le transistor, le connecteur 3 fils a 12v permanent et le PWM faible niveau

Le connecteur 2 fils passe par le transistor, le connecteur 3 fils a 12v permanent et le PWM faible niveau

Fichier ROM GRBL0.9j fourni avec le programme ELEKSMAKER

Cette carte est prévue pour fonctionner avec Grbl0.9 mais certaines personnes ont un problème avec gcode sender en utilisant l'arduino en GRBL0.9 (0.9j par exemple : c'est la version fournie d'origine pour le programme EleksMaker).

Je vais donc faire des essais :

Mais avant de bricoler, mieux vaut garder les paramètres d'origine sur l'arduino Nano de la carte MANA, je les recopie : 

Grbl 0.9j ['$' for help]
>>> $$
$0=10 (step pulse, usec)
$1=25 (step idle delay, msec)
$2=0 (step port invert mask:00000000)
$3=0 (dir port invert mask:00000000)
$4=0 (step enable invert, bool)
$5=0 (limit pins invert, bool)
$6=0 (probe pin invert, bool)
$10=3 (status report mask:00000011)
$11=0.010 (junction deviation, mm)
$12=0.002 (arc tolerance, mm)
$13=0 (report inches, bool)
$20=0 (soft limits, bool)
$21=0 (hard limits, bool)
$22=0 (homing cycle, bool)
$23=0 (homing dir invert mask:00000000)
$24=25.000 (homing feed, mm/min)
$25=500.000 (homing seek, mm/min)
$26=250 (homing debounce, msec)
$27=1.000 (homing pull-off, mm)
$100=80.000 (x, step/mm)
$101=80.000 (y, step/mm)
$102=80.000 (z, step/mm)
$110=5000.000 (x max rate, mm/min)
$111=5000.000 (y max rate, mm/min)
$112=0.000 (z max rate, mm/min)
$120=500.000 (x accel, mm/sec^2)
$121=500.000 (y accel, mm/sec^2)
$122=500.000 (z accel, mm/sec^2)
$130=500.000 (x max travel, mm)
$131=500.000 (y max travel, mm)
$132=500.000 (z max travel, mm)

 

LaserEngraver (plugin dans le programme de dessin vectoriel Inkscape : freeware) 

Avec un laser 3 fil (PWM) : çà fonctionne.

Avec un laser 2 fils (12v branché sur la prise "Motor") : çà ne fonctionne pas.

Les moteurs fonctionnent mais il n'y a pas d'information correcte qui arrive au laser.

Ma première conclusion est que l'outil que j'utilise avec succès avec GRBL 0.8 (Inkscape/plugin LaserEngraver et Universal Gcode Sender) n'envoie pas un signal (tension) continu même en mode contour avec GRBL 0.9 : je pense que le plugin n'est pas prévu pour autre chose que GRBL0.8. : GRBL0.9 est fait pour un laser 3 fils

 

J'ai monté une petite manip pour voir ce qui se passe :

- un petit oscilloscope

- une rampe LED 12v à la place du laser pour que ce soit plus visible et moins dangereux.

Banc d'essai pour laser....lowcost

Banc d'essai pour laser....lowcost

- un fichier Gcode créé pour l'occasion (à partir des infos d'ici)

S1 : demande de modution à 1/1000 de la puissance max
M3 : activation de la commande
G4 P5 : on attends qq secondes
S5 : on passe à 5/1000 de puissance
G4 P5 : on attends qq secondes
S20 : on passe à 20/1000 de puissance
.....
S1000 : pleine puissance

M5 : on arrète

Fichier Gcode qui augmente progressivement la puissance en sortie (environ 2 minutes)

Cette démo permet de voir que Universal Gcode Sender est compatible...

Il doit bien y avoir un paramètre à ajuster dans GRBL0.9 pour cette gestion du PWM ?

Je suis tombé sur un site qui parle de désactiver le PWM dans GRBL0.9 : qui réagit alors comme GRBL0.8 mais avec plus d'options.

Par contre la sortie redevient D12 apparement : donc pas compatible avec cette carte non modifiée : effectivement, j'ai testé, j'ai le prompt GRBL0.9j et j'ai bien la sortie du laser sur D12.

Voilà donc une solution pour utiliser GRBL0.9 et un laser 2 fils (mais sortie D12)

Le code du fichier GRBL modifié est disponible sur la page du site dont j'ai donné le lien, mais le voilà prêt à l'emploi : 

 

GRBL 0.9j modifié pour revenir sans wpm sur D12

Essai du programme RobotLaser

Il a des fonctions de détection de contour éfficaces, j'ai pas testé beaucoup de fonctions ni le mode niveaux de gris.

Par contre : 

- Niveau de PWM jusqu'à 255 (alors qu'il va jusqu'à 1000 sur GRBL !)

- pas d'édité avec courbes, textes, ...apparemment il ne permet que de graver des fichiers image importés

Pour couper un contour, c'est simple....reste la vitesse et la puissance !

Pour couper un contour, c'est simple....reste la vitesse et la puissance !

Voir les commentaires

Rédigé par cyril50

Publié dans #laser, #grbl, #arduino, #Technique

Repost 0