Test du drone BEBOP 2 avec skycontroler2 et casque FPV

Publié le 15 Février 2017

çà en fait du monde...

çà en fait du monde...

Je viens d'acheter ce kit complet (d'occasion à moins de 400€, car neuf c'est plutôt 700€).

Je vais  décrire le kit et faire un peu de pratique après...et le FPV encore plus après peu-être...

Etape 1 : débalage

Qu'est qu'il y a dans ce kit : un carton qui contient 2 autres cartons.

 

Test du drone BEBOP 2 avec skycontroler2 et casque FPV

Le premier carton contient le quadricoptère (blanc/noir ou rouge/noir) actuellement.

Il est plutôt élégant, il est équipé d'une caméra 14Mpixels (et une autre toute petite dessous apparemment), une télémétrie ultrason dessous, un GPS et 8Go de stockage figé, il pèse 500g avec la batterie.

Cet appareil se pilote directement avec un smartphone Android ou IOS avec l'application "FreeFlight Pro" mais dans ce cas la portée est limitée (je pense qu'il est risqué de dépasser 50m !)

Avec on a :

- un chargeur (12.6V, 3.5A), -

- une batterie lithium 11.1v 2700mAh (donnée pour 25 minutes d'autonomie)

- 8 hélices (2 jeux complets) : le détrompeur est un trou au centre de l'hélice (et un "téton" pour les 2 hélices à trous sur le drone) pour les mettre au bon endroit car elles ne sont pas montées.

- un outil pour assembler les hélices (on met l'hélice en place, on bloque le moteur avec l'outil et on tourne l'hélice dans le sens des rainures)

- une mini notice (très pauvre)

celle en ligne est bien mieux : lien

- un cache objectif

- un cordon USB vers microUSB : pour brancher le drone à l'ordinateur et récuperer le contenu de la mémoire (le drone doit être allumé)

 

Remarquer dessous le drone, il y a un petit ventilateur pour l'électronique de l'engin, un capteur de télémétrie ultrason et une autre petite camera genre webcam qui sert à....j'en sait rien pour le moment.

Vue de dessous, vue de dessus, carton qui donne plus d'infos que la notice
Vue de dessous, vue de dessus, carton qui donne plus d'infos que la notice
Vue de dessous, vue de dessus, carton qui donne plus d'infos que la notice

Vue de dessous, vue de dessus, carton qui donne plus d'infos que la notice

L'autre carton contient la manette avec boosteur de WIFI "le skycontroleur2" : bien plus petit et légere que le skycontroleur1 (mais ce premier a certainement d'autres avantages).

Cette manette est très ergonomique et permet théoriquement d'accroître la portée à 2km : whooo!

et dans ce deuxième carton, il y a aussi :

- un chargeur pour le skycontroleur (le même que pour le drone mis à part le cable)

- un cordon de charge USB

-un cordon micro USB (classique : pour relier un smartphone Android au Skycontroleur (pour un iphone : utiliser votre propre cordon)

- une notice papier (lien)

- un adaptateur FPV (First Person View) : c'est un masque dans lequel on met son smartphone : plutot cheap, pas de réglage des optique mais le tiroir dans lequel on met le smartphone est bien conçu.

Il est prévu pour un grand smartphone plutôt fin, la notice donne une liste non exaustive de smartphones compatibles (iphones 6 à 6S plus : le 7 n'était pas sorti !, galaxy note 3 à 5, galaxy S5 à S7...)

Test du drone BEBOP 2 avec skycontroler2 et casque FPV
Les boutons
Les boutons
Les boutons

Les boutons

On peut aussi fixer une tablette à la place du smartphone !

On peut aussi fixer une tablette à la place du smartphone !

Et maintenant que tous est déballé, on va tester l'engin....

Etape 2 : installer l'application "FreeFlight Pro"

Noter que pour IOS, l'appli est gratuite (encore heureux !) mais il y a 2 options payantes (et çà pique !) : 

- Plan de vol à 19.99€ (des points sur une carte google que le drone doit suivre)

- Follow me à 19.99€ (prises de vues en suivant une personne et d'autres prises de vue)

Pour enregistrer les données de vol, il faut créer un compte "Parrot Cloud" 

Il y a plein d'option de vol dans Fly&Film puis réglages (l'engrenage)
Il y a plein d'option de vol dans Fly&Film puis réglages (l'engrenage)
Il y a plein d'option de vol dans Fly&Film puis réglages (l'engrenage)
Il y a plein d'option de vol dans Fly&Film puis réglages (l'engrenage)
Il y a plein d'option de vol dans Fly&Film puis réglages (l'engrenage)

Il y a plein d'option de vol dans Fly&Film puis réglages (l'engrenage)

Etape 3 : on décolle

Si on utilise le skycontroleur, il faut se familiariser avec les commandes (la rotation et l'élévation sont à gauche : c'est l'inverse sur les drones chinois que j'ai pu acheter).

Régler aussi la résolution vidéo et photo : pour vidéo, c'est facile mais pour photo : moins : je vous laisse chercher...

Le fait de brancher le cordon entre le skycontroleur et le smartphone lance l'application : magique !!! (surtout bizarre que çà fonctionne sur IOS avec la politique trop sécuritaire d'Apple !)

Le bouton décollage permet le .... décollage : le drone est stationnaire à environ 1m du sol (comme sur les ARdrone 1 et 2)

Après la prise en main est ultra simple, si vous avez laissez les paramètres par défaut : le drone va très lentement : bien pour filmer mais chiant pour rigoler...

Le mode pirouette (flip en anglais) : bien j'ai pas compris, çà ne fonctionne pas actuellement, je verrais plus tard...

C'est pas très pratique avec le skycontroller car tout se fait sur l'écran du smartphone, on va dans le menu en haut à droite pour choisir la pirouette à réaliser (sur l'avant, la gauche....) et il faut ensuite faire un "double clic" au centre de l'écran du smartphone....

Le vol :

L'appareil est parfaitement stable, résiste bien au vent léger : très bonne impression pour jouer en mode débutant.

Le bouton "retour automatique" fonctionne parfaitement mais ATTENTION : il revient en ligne droite puis redescend verticalement jusqu'à 1m du sol à la position de départ (merci GPS) : vérifier qu'il vole assez haut pour éviter un obstacle lors du retour (un arbre trop haut et c'est mort) !

remarque : il commence à filmer dès le décollage sans besoin de lancer l'enregistrement et il arrète à l'atterrissage : c'est bien.

La prise de photo se fait avec le bouton A ou sur l'écran du smartphone sans interrompre le film.

Etape 4 : voir le résultat des films

La vidéo est très correcte même par temps gris :

Remarque : sur la vidéo suivantes, les mouvements sont un peu saccadés : c'est parce que je l'ai mis en mode "un peu plus sportif" par rapport aux paramètres d'origines qui limitent les mouvements, les angles lors des déplacements transversaux, la vitesse ...

La photo par contre, c'est absolument minable (pour une machine à 700€ du moins) : je suis d'accord avec "les numériques" : juste digne d'une action-cam d'entrée de gamme : ma veille GOPRO silver fait bien mieux.

La faute à l'objectif trop grand angle qui déforme monstrueusement l'image : 

L'image est plutôt capturée au format "portrait" en 3320X4096 !!

L'image est plutôt capturée au format "portrait" en 3320X4096 !!

Bien sur, certains disent qu'il y a un mode "raw" et que avec un logiciel professionnel on réduit les déformation d'objectif : je dit juste : çà va pas faire de miracle !!

Les fichiers sont alors des images brute (avec beaucoup de grain en ambiance sombre) au format .DNG, codé en 48bits, 3320*4096 pixels, un fichier fait environ 26Mo.

Pourquoi ce choix : car pour la vidéo, il a une molette qui change l'angle de vue (comme si la caméra était motorisée (genre gimbal : support articulé anti-vibrations et motorisé) de 40° environ : ce qui est d'un très bel effet pour moins cher que une nacelle motorisée.

En réalité : c'est juste du cropping (découpe dans l'image) : suffisant pour la vidéo mais du coup la résolution 14Mpixels annoncée (13598720 pixels en réalité) est complètement bidon pour la photo : une fois que l'on a enlever les pixels inutiles sur la prise vue on est en 2 ou 3 Mpixels .

C'est du vol de pixel !!!!!

Remarque importante : 

la résolution de l'image dépends de différentes choses : 

 --en mode Vidéo : les photos sont en résolution faible (la résolution de la vidéo en gros)

 --en mode Photo : la résolution est 12 ou 14Mpixels (suivant si le mode 180° est actif)

 -- en mode timelapse : pas testé

Il faut donc choisir avant le décollage le mode approprié

La sauvegarde classique est 1920*1088 pixels (mode Vidéo) : c'est pas suffisant pour un agrandissement A4 : NULLLLL

La sauvegarde classique est 1920*1088 pixels (mode Vidéo) : c'est pas suffisant pour un agrandissement A4 : NULLLLL

Les paramètres de vol c'est plutôt sympa aussi...
Les paramètres de vol c'est plutôt sympa aussi...
Les paramètres de vol c'est plutôt sympa aussi...

Les paramètres de vol c'est plutôt sympa aussi...

Etape 5 : le vol en FPV

Ben... je ferais çà plus tard, trop peur des arbres qui peuvent traverser sans prévenir pour le moment...

Il fait beau et pas de vent ce weekend, ce qui est suffisamment rare dans le nord-cotentin pour en profiter.

Le casque :

Il faut noter que le casque FPV s'appelle "Parrot Cockpit glasses".

Il dispose d'un tiroir très pratique pour y disposer le smartphone mais d'un autre coté, il est peu confortable et les optiques ne sont pas réglables : c'est dommage.

Le décollage 

C'est flipant et Woooh en même temps.

On ne voit pas ou on est mais ou on va.... du coup il vaut mieux monter en altitude pour éviter de cogner dans un arbre ou autre chose.

Après, c'est génial : la vision est bien, le retour vidéo sans retard et on affiche les données de navigations sur l'image : 

- la vitesse du drone

- la distance par rapport au point de décollage

- l'altitude actuelle

- le niveau de batterie du Skycontroleur

- le niveau de batterie du drone

- la ligne d'horizon : comme dans les films !!!

Bref c'est génial.

 

Capture d'écran : il y a très peu de zone d'écran utilisée : il est donc nécessaire d'avoir un smartphone avec un grand écran et une très bonne résolution ... pour y voir quelque chose

Capture d'écran : il y a très peu de zone d'écran utilisée : il est donc nécessaire d'avoir un smartphone avec un grand écran et une très bonne résolution ... pour y voir quelque chose

çà : c'est pas chez moi...

çà : c'est pas chez moi...

On peut théoriquement ajuster l'espace entre les yeux : c'est un peu compliqué

On peut théoriquement ajuster l'espace entre les yeux : c'est un peu compliqué

Etape 6 : option payante Follow me 19.99€ sur IOS (essai gratuit 15 jours)

Dans ce mode vous avez 2 choix : 

- le cadrage automatique : le drone ne bouge pas : il tourne sur lui même et utilise le mouvement haut-bas de la caméra (en cropping comme expliqué plus haut)

- le suivi automatique : Le drone reste à même altitude et à la même distance du sujet que lors de la validation du mode.

Dans les 2 modes : vous avez un rectangle bleu en surimpression de la vidéo : on choix avec le doigt sur l'écran quel est l'objet ou personnage à suivre, on valide et c'est parti...

C'est vraiment impressionnant : et ....çà rappelle certains films de SF ou les drones qui peuvent nous suivre ne sont pas si cools que çà avec leurs armes chelou !!! 

Remarque : ce mode n'est pas proposé sur mon ipad : est-ce parce que c'est une tablette ou parce qu'il n'a pas de GPS (juste une localisation approximative : il faut le modèle avec carte sim pour avoir le GPS)

Test du drone BEBOP 2 avec skycontroler2 et casque FPV
Test du drone BEBOP 2 avec skycontroler2 et casque FPV

Conclusion : 

Parrot a fait beaucoup de progrès par rapport à l'ARdrone :

+ il est encore plus stable

+ il est très facile à prendre en main (idéal débutant)

+ le GPS et le retour automatique sont formidables

+ c'est une très bonne idée de fournir un adaptateur FPV pour le smartphone (mais il pourrait être plus confortable)

+ la manette Skycontroleur2 est très bien et beaucoup plus "transportable" que la version 1 (il manque la fonction pirouette dessus) et j'ai pas trop compris la fonctions des 2 gachettes derrière !!

+ l'autonomie de 25 minute : c'est vraiment extraordinaire (et c'était nécessaire)

+ qualité de la vidéo avec angle de vue vertical modifiable (numériquement)

+ petit et léger

+ belle interface pour les paramètres de vol

+ belle interface pour le FPV (grisant et flipant à la fois)

+ mode "follow me" qui fonctionne bien et facile à mettre oeuvre

Mais pour 700€, on peut s'attendre à mieux : le drone Xiaomi à 500€ à l'air bien mieux d'ailleurs (mais c'est en chinois dans l'application !!!)

- Qualité des photos très insuffisante (résolution faible et beaucoup trop de grain en ambiance peu lumineuse)

- options de prise de vue chères dans l'application (19.99€ pour "follow me" et 19.99€ pour "plan de vol")

- Qualité de l'optique

- Manque des paramètres de prise de vue "gratuits" (résolution...)

Rédigé par cyril50

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article